6 raisons de désespoir pour mes cheveux et ses solutions pour y remédier

cible logo - petitJe compte parler de mes cheveux dans une suite d’articles. Peut-être pour vous éviter mes erreurs…Et me souvenir des miennes 😉

 

Épisode 1, état des lieux capillaire : 6 raisons de désespoir pour mes cheveux

Au naturel, j’ai des cheveux châtain virant reflets roux, légèrement ondulés, secs. Aujourd’hui, on dirait la crinière d’un lion 😀 Comment éviter mes « erreurs » si vous avez les mêmes types de cheveux que moi ? Vous verrez, il y a des choses auxquelles vous n’auriez pas pensé !

1 ) Le blond chez le coiffeur

Soyons clair (c’est le cas de le dire !), je ne suis pas « beau bio » jusqu’au bout car j’ai un péché mignon : le blond. Je culpabilise un peu mais je n’arrive pas encore à faire autrement. Il faut dire que j’ai beaucoup de cheveux blancs que je préfère camoufler par quelques mèches. Sachant que le henné (même le neutre, qui ne contient pas de henné mais un mélange d’autres plantes) a donné des résultats médiocres sur moi (sécheresse totale !) et je sais que ça peut colorer en roux plutôt qu’en châtain ou blond les cheveux blancs, donc ça ne m’intéresse pas. Les méthodes naturelles pour blondir les cheveux ne marchent pas sur moi (ce n’est pas faute d’avoir testé citron, camomille, vinaigre…!)

Vous allez me dire « en même temps, avec des décolorations, c’est normal qu’ils soient moches ». En réalité, cela fait plusieurs années que je fais mes mèches blondes par décoloration, examinant quelles mèches trop sensibilisées éviter  : le résultat était à mon sens dans le bon équilibre entre cheveux sains naturels et cheveux blonds clairs .

Sauf que j’ai commis 2 erreurs par la suite :

Je suis restée sur un bateau en pleine mer/soleil cet automne, et le vent les a énormément fragilisé (même si je les attachais, le frottement, la déshydratation par le vent, il n’y a rien de pire !) les pointes étaient desséchées mais ce n’était pas non plus catastrophique visuellement, surtout quand je mettais de l’huile. (cf photo)

juste avant le coiffeur
Mes cheveux suite à un long séjour sur la mer avant le coiffeur

Je suis allée chez une coiffeuse pour harmoniser la blondeur et j’ai pensé qu’elle avait compris la notion de « ne touchez qu’aux cheveux qui sont un peu roux, inutile de redécolorer ceux qui sont déjà clairs »(ce qui parait évident). Non, elle a fait ses rayures de façon très régulière en reprenant des mèches déjà platines. Elle a laissé poser trop longtemps, car elle avait un autre client. (Les erreurs que je ne fais pas quand je le fais à la maison.)

Donc au bout de plusieurs semaines, ça donnait un roux sur les cheveux naturels qui avaient eu des mèches et du cheveu paille blanche sur les belles mèches blondes initiales.  Les soins bleus ne marchaient même pas pour redonner le blond.

mèches rousses et blanche d'après coiffeur
Mes cheveux après des mèches « blondes » chez le coiffeur : sécheresse et couleur rousse

Ce roux rayure et blond sec m’agaçait tellement…(et le roux ne me va pas du tout !) qu’au bout d’un mois, j‘ai fait une coloration blond très très clair cendré Garnier pour en venir à bout. (cf photo en dessous) J’en avais déjà utilisé une qui m’avait donné un résultat froid parfait (à condition d’appliquer la couleur que sur les mèches déjà blondes)…C’était bien à mon goût d’autant que je ne trouve pas que cette coloration abime trop le cheveu (je sais, c’est étonnant)

après coloration blond très très clair.jpg
Cheveux après coloration Garnier Blond très très clair cendré : on revient à des tons plus froids

J’ai testé pr la suite les rinçages au vinaigre et le lavage des cheveux au bicarbonate. Cela m’a bien séché les cheveux, surtout l’acidité du vinaigre, ça ne me correspond pas du tout !!! Bon à savoir : jouer avec des PH acides ou basiques  peuvent enlever une partie d’une couleur et ne correspond pas à tous les types de cheveux, de même pour certains no-poo…Plutôt à éviter dans le doute !

Ce que je retiens, c’est que je n’aurais pas dû voir cette coiffeuse trop dans la théorie. Il faut voir quelqu’un de confiance et s’assurer qu’il a compris, quitte à lui faire répéter ou lui montrer un schéma. J’aurais dû refaire mes mèches moi-même avec la technique du bonnet et de l’aluminium avec l’aide d’une tierce personne : cela prend moins de temps qu’en salon, c’est 10 fois moins cher et cela fait bien plus naturel, sans abimer trop les cheveux. En plus, vu que j’aurais géré moi même mon temps de pause, j’aurais eu la couleur parfaite et je n’aurais pas eu recours à une couleur. Bref, j’aurais dû faire comme je le faisais avant, tout simplement !

2) Le long à tout prix

En plus de cela, j’aime avoir les cheveux longs… Mais depuis toute petite, une fois passés sous la poitrine, ils deviennent fins, paillasse. Seulement, je les veux très longs et méchés. Donc bon, niveau santé capillaire vous imaginez le challenge !

Heureusement, il y a des méthodes pour couper ses cheveux sans qu’on ai l’impression de beaucoup les écourter…j’ai nommé le dégradé fait maison juste sur les mèches autour du visage (article à venir). Autre regret : avoir utilisé le ciseau pour désépaissir. Comme les coiffeurs m’ont toujours encouragé à désépaissir, j’ai eu l’idée de le faire à la maison avec 10 coups de ciseaux désépaississant. Je trouve que cela affine trop les pointes (mais cela reste correct ; une fois un coiffeur m’avait « allégé la masse » et j’avais vraiment des queues de rat !) Je ne le ferais plus autant, même si cela aide les boucles à se former plus facilement.(cf photos dessous)

maintenant
Mes cheveux après dégradé maison et ondulations obtenues par froissage, sans brossage
P1040529
Huilés et brossés les cheveux ont plus de volume mais des ondulations plus discrètes. Longueurs sèches.

3) La chaleur

Il y a quelques mois, j’ai craqué pour un boucleur d’occasion. Et bien je peux vous le dire, ça aide à avoir de belles boucles mais aussi de belles fourches. Donc maintenant, je limite son utilisation à quelques mèches occasionnelles et surtout …Je me suis prise en main et j’ai trouvé une méthode pour avoir des ondulations sans chaleur ni coiffure. (article à venir) comme on le voit sur les 2 photos au dessus, grâce notamment au froissage sur cheveux humides.

4) Le silicone, ce faux ami

Difficile de ne pas suivre les conseils des coiffeurs et des pubs…Je me retrouve avec encore un maudit shampoing siliconé (à l’époque où je ne faisais pas attention à la liste INCI) et un masque tout neuf de coiffeur contenant du silicone (on me l’a offert)…Je sais très bien comment cela impacte mes cheveux : d’abord, le/les premiers jours, on a des cheveux corrects/souples et puis au fur et à mesure, on sent le cheveu saturé et rêche (voir photo ci-dessous). Il faut alors laver ses cheveux avec un shampoing suffisamment décapant pour enlever les silicones…en gros, avec des dérivés de sulfates( mais cela dépend du type exacte de silicone, c’est pour cela qu’on conseille d’utiliser des masques et shampoing de la même gamme !) Magnifique cercle vicieux ! Heureusement, l‘argile blanche permet aussi d’épurer la fibre.

crème le petit olivier 2eme jour
L’art de sécher les cheveux : le silicone des produits en grandes surfaces

Donc mes erreurs ont été d’utiliser des produits siliconés. Je ne me ferais plus avoir, d’autant que ça pollue les océans (c’est ça le pire)! On peut aider à la brillance et la santé du cheveu avec des huiles, tout simplement mais avec modération.

Éviter donc tout ingrédient terminant par -oxane – one. >la liste noire des ingrédients à éviter ici< et tant qu’à faire aussi tout « sulfate » dans la liste INCI.

En remplacement, vous pouvez acheter du silicone végétal composé d’algue qui forme un film doux non occlusif non polluant. Il faudra juste prendre le temps de le mélanger à votre soin. <5.90€ chez Aroma Zone.>

Il existe différents silicones et la question de savoir si c’est mauvais pour les cheveux est très pointue. Si vous voulez mieux comprendre les avantages et inconvénients de ce composé, >voir l’article de Beautiful boucle ici.<

 

5) La brosse à poils de sanglier (ou grosse brosse)

Là, je pense que vous allez être surpris-es et pourtant s’il y a une chose que j’ai pu constater, c’est que la brosse en poils de sanglier (la plus conseillée) use beaucoup les cheveux fragiles si vous vous brossez quotidiennement (même si c’est toujours mieux qu’en métal ).

Peu importe sa qualité, le poils est dur et reste donc trop ferme sur les cheveux. Même en brossant correctement sa chevelure de bas en haut (très important !) et sur cheveux secs/ou humide avec glycérine pour cheveux bouclés (selon La Petite Gaby) , je trouve que ça casse les cheveux, voire favorise les fourches. Je suis passée à une brosse pour enfant (en magasin bio) mais le mieux, c’est ma petite brosse pour bébé. Quand je brosse mes cheveux avec, rien ne force, pourtant tout est démêlé en douceur. Pour moi, c’est l’évidence : quand on a des cheveux sensibilisés, ou fins, il faut n’utiliser que des brosses souples aux poils fins (en matière végétale ou soie de porc). Si pendant une semaine, j’utilise une brosse en poils de sanglier, je constate une grande casse capillaire.

P1040539
Une brosse pour enfant, des chouchous souples ou en ressors, un oreiller en satin/soie traitent les cheveux abimés avec douceur

6) Les élastiques, c’est pas automatique !

Un certain temps, je faisais une tresse la nuit pour garder les cheveux en place et éviter le frottement. Mais maintenant que j’ai les cheveux abimés, je me rends compte que l’élastique cisaille les pointes. Il faut utiliser à la place un élastique très souple en mousse ou bien un chouchou ressors. On peut aussi faire une coiffure qui protège les pointes sur la tête avec une grosse pince. Avoir un oreiller en soie/satin est aussi un gros + pour réduire l’usure des cheveux. Un foulard à nouer sur l’oreiller est parfait pour la chevelure et la peau sensibles !

 

Les 3 dernières photos montrent mes cheveux aujourd’hui. On voit qu’ils peuvent avoir des aspects totalement différents ! Mon objectif est de rechercher des soins pour les hydrater/nourrir (pas si simple !), de couper régulièrement les pointes pour retrouver de l’épaisseur en bas, de continuer les huiles et les no poo de temps en temps et d’arrêter les silicones, les élastiques, les brosses trop agressives.

Avez-vous connu l’un de ces « fléaux » pour les cheveux ? Avez-vous trouvé d’autres solutions ?

 

EN BREF…Quand on a des cheveux secs et a fortiuri quand on fait des mèches sur cheveux longs, il faut veiller à un certains équilibre.

-Non aux mèches blondes sans modération

-Non au rinçage au vinaigre et bicarbonate si cela ne vous correspond pas

-Non à la chaleur – Oui au séchage naturel

-Non au silicone et sulfate dans les produits capillaires – Oui aux huiles

-Non aux brosses trop dures, aux élastiques – Oui aux coiffures de nuit sur soie/satin

 

 

 

Publicités

14 commentaires

    • Hello Pepsy Quinqua ! Très dur en effet de trouver la teinte qui nous plait et surtout celle qui nous va et tient ^^En plus, ils varient de teinte en fonction de s’ils sont propres, de l’éclairage, des soins qu’ils ont eus…c’est capricieux le blond et et pourtant on y est accro 😉 J’aime beaucoup ton blond de ta photo de présentation, je te souhaite une bonne continuation pour l’entretenir 😀

      J'aime

  1. C’est vrai que lorsqu’on veut garder sa longue chevelure blonde, il n’est pas toujours évident d’avoir les gestes ou les produits qui conviennent à son type de cheveux !
    As tu déjà essayé un soin à base d’huile de coco et 1 bonne dose de gel d’aloe vera, tu peux le laisser agir toute la nuit !
    Lorsque j’étais plus jeune, j’avais aussi de longs cheveux et je faisais aussi une permanente, en ce temps là, c’était la mode 😉 ça les a beaucoup abîmés et à partir d’un certain âge, on prend la décision de se faire une coupe au carré !
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    • Oui, tout à fait ! Moi aussi, il y a 6 ans j’ai fait une permanante…La première année, superbe, après : CASSE à chaque brossage :-s Ta coupe te va très bien, c’est ce qui compte mais je trouve qu’à tout âge on peut avoir les cheveux longs, à condition que ce soit un peu travaillé 😉 Je teste beaucoup de chose, je n’ai pas encore testé la combinaison huile de coco + aloe . ça peut être un duo gagnant oui ^^Merci du conseil, bises !!!

      Aimé par 1 personne

      • Tu me diras si ce soin a fonctionné ! et si tu veux me voir avec les cheveux longs, essaie de faire un tour sur mon dernier article que j’ai publié hier « 5 astuces anti âge 100 % naturelles sans faire de lifting « 😉 bisous !

        Aimé par 1 personne

      • Figures toi qu’à cause du manque de tps, j’ai mis un drapeau rouge à ton article qd il est paru pour le lire plus tard…Hihi, vais me rattraper ce soir ! Hier j’ai fait un mélange aloe et huile de ricin. le résultat est très bon et pas poisseux comme quand on met que de l’huile ! Je vais tester avec l’huile de coco ! Merci Val pour ces enrichissements capillaires 🙂

        J'aime

  2. Merci pour cet article super intéressant. J’ai de même de gros problème de cheveux secs et cassants. J’ai la chance d’avoir trouvé une coiffeuse qui vient me faire mes couleurs à 0% d’ammoniaque ! La couleur tient certes moins longtemps, mais mes cheveux en sont reconnaissants. Je suis malheureusement obligée de faire des couleurs car mes cheveux au naturel sont complètement poivre et sel, voire tendance blanc. Sinon, j’ai une autre astuce pour coiffer les cheveux. Le vieux peigne en plastique (dents souples) tout simplement. Il casse moins les cheveux que la brosse, même douce. Tu peux aussi utiliser du beurre de karité après avoir lavé tes cheveux. Tu le poses donc sur cheveux mouillés en les coiffant avec le peigne afin de faire pénétrer. Tu laisses 10 minutes de pose et après tu rinces à l’eau tiède et effectivement séchage naturel. Tu verras, tes cheveux seront plus doux et souple.
    Encore merci pour cet article et ses astuces 🙂 Bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Nos « malheurs » permettent toujours d’avancer ! Toi aussi, les cheveux blancs t’affectionnent ? On est 2 😉 Cela dit, c’est pas moche. Mais on a rarement envie de les assumer.Aurais tu un lien vers un peigne à dents souples comme tu dis ? Je ne connais pas ! Le karité, c’est vrai que je n’ai pas encore testé pur. Je ferai comme tu dis…Je n’ai rien à perdre 😀 J’aime bien ton protocole. Merci Christine ❤

      Aimé par 1 personne

      • Ce n’est pas moche… hum… hum… c’est vite dit 🙂 Ça dépend chez qui ? Chez moi, en tout cas, je t’assure que c’est très moche. Tu dirais une vieille de 70 ans. Concernant le peigne à dents souples, tu en trouves dans n’importe quelle grande surface ou parmi les accessoires pour les enfants (filles), dans le rayon des poupées, par exemple. Sinon, tu peux aussi demander à ta coiffeuse, si tu en as une. C’est mon ancienne coiffeuse qui m’a vendu mon peigne. Gros bisous 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Merci je vais ouvrir l’œil sur ces peignes !! Mais est ce que les cheveux blancs/poivre et sel c’est vraiment moche ou est ce que le fait que ça évoque la vieillesse les rendent indésirables ? 😉 J’aime bien le côté argenté, je n’aime finalement pas juste le fait que ça évoque un âge que je n’ai pas encore…Regarde, je suis tombée un jour sur une Youtubeuse magnifique avec ses cheveux poivre et sel. je serais incapable de faire pareil, mais j’adore le principe d’assumer et en plus d’elle est plus belle qu’avec ses anciennes colo ^^ https://www.youtube.com/watch?v=2k_KV9bqGVM Des bises !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s