Cheveux : mieux que la cure de sébum, la culture de sébum !

Épisode 5 : Ou comment rendre votre cure de sébum plus efficace et sans effets négatifs !

Ah!  la fameuse cure de sébum dont tout le monde parle ! Le principe est simple : arrêter de se laver les cheveux sur une durée assez longue pour que le sébum des racines parviennent à redescendre un maximum sur les longueurs. Ceci afin de rendre les cheveux plus beaux et d’espacer les lavages.

 Le sébum est un film lipidique sécrété par les glandes sébacées de la peau. Il sert à la protéger et sélectionne des micro-organismes plutôt anaérobies et lipophiles. Mélangé à la sueur il protège la peau [ndlr et les cheveux] du dessèchement.(Wikipédia)

J’ai fait plusieurs cures de sébum dans ma vie. C’était plutôt bénéfique, mais je ne suis pas très convaincue par la pratique (surtout en cette période de Covid). Je ne suis pas la seule à le penser : la cure de sébum est un peu le régime strict qu’on s’impose soudainement, alors qu’on aurait plus de résultat à maintenir un bonne hygiène de vie sur le long terme, comme le pense Ecologie-Citadine et la Petite Gaby.

Il existe bien plus efficace et plus doux pour optimiser l’utilisation du sébum : ce que j’appelle la culture de sébum (voire sa domestication  :-D)

cultiver son sébum
Ne pensons plus « cure » de sébum, mais « culture » de sébum

Les inconvénients de la cure de sébum (selon moi ) :

femme triste cheveux gras

Avoir les cheveux huileux n’est ni agréable ni pratique. Mais si à cela s’ajoute les démangeaisons, qui personnellement me mettent sur les nerfs, je ne sais pas si le bénéfice est grand.

– Chacun est libre de faire ce qu’il veut de son apparence. Mais si mon conjoint/collègue se balade pendant des semaines avec les cheveux sales, j’avoue, cela me répugnerait un peu et j’aurais l’impression qu’il me manque de respect s’il ne met pas un bonnet à table. Suis-je maniaque de trouver sale de voir des pellicules sur l’oreiller, de le voir se gratter le crâne continuellement et de savoir qu’il pose sa tête sur le canapé ? Il peut être de bon ton de parler de son projet à son foyer et à son travailOn peut quand même comprendre que cela soit mal perçu ? Une vue au microscope du crâne nous motiverait sans doute à une cure pas trop radicale…

Les cheveux absorbent tout : les odeurs, les miasmes en tous genres, pollution, les allergènes (pollens, acariens). Ils sont souvent en contact avec notre peau, notre bouche, particulièrement par le biais de l’oreiller. Donc il faut bien penser à changer régulièrement sa taie et dormir avec un bonnet de nuit si nos cheveux sont gras. Se douter que notre peau peut en pâtir et nos allergies augmenter. Certains préconisent de rincer à l’eau tiède les cheveux pendant une cure.

Comment cultiver son sébum avec grâce et simplicité en 7 points :

Pour l’avoir fait, ces règles de « culture bio du sébum » marchent très bien et vous donneront tous les bénéfices du sébum sans les inconvénients de la dite « cure »(que je trouve un peu extrême) : meilleure pousse, meilleure hydratation, moins de casse, meilleure contrôle des racines grasses et pointes sèches … En plus vous maintiendrez les bénéfices tous les jours, pas seulement lors d’une cure. C’est pourquoi je préfère employer le terme « culture » de sébum, plutôt que cure.

1- Ne pas se lancer dans une longue cure alors qu’on est habitué à se laver les cheveux tous les 2 jours : soyons raisonnable. Je conseille plutôt de repousser de 1 à 2 jours le shampoing : vous aurez davantage de sébum tout en gardant une sensation de propreté suffisante. C’est ainsi que j’ai obtenu mon lavage hebdomadaire : en allongeant progressivement les temps entre les shampoings.

Par contre, je me demande pourquoi vouloir se laver le crâne moins d’une fois par semaine. On véhicule assez de pollution et de saletés pour se laver un minimum non ? Cela choque tout le monde si on dit qu’on ne s’est pas lavé le corps depuis un mois…alors le crâne ? C’est un avis personnel, bien sûr. Si on se sent bien en se lavant rarement les cheveux et qu’on n’incommode personne, très bien. Les cheveux très frisés par exemple ont des besoins de lavage moindre.

2- La brosse douce en poils naturels qui étale le sébum, oui…mais quitte à ne pas abîmer les cheveux, autant masser avec les pulpes des doigts et démêler avec les doigts : j’ai remarqué que cela répartissait bien mieux le sébum, aidait à la pousse et cela évite de devoir laver la brosse à chaque fois (qui dit brosse et sébum, veut dire poussières qui se pose sur les poils, donc mauvais pour les longueurs) Il est impératif d’enlever les cheveux quotidiennement et de laver sa brosse au savon (pour moi, chaque semaine, avant le shampoing)

brosse douce cheveux
Brosse toute douce naturelle achetée en magasin bio

3- Pour ne pas enlever de façon trop brutale le sébum, pourquoi ne pas en profiter pour faire des lavages de « no poo » de temps en temps ? J’apprécie les œufs (mon expérience ici), de la farine et de l’eau marche aussi (à condition de former un pâte bien liquide comme pour les crêpes) et faites-vous plaisir si vous supportez le lavage à l’argile, au bicarbonate agrémentée d’une goutte d’HE de votre choix (tea tree, lavande etc). De façon évidente, faire une cure de sébum d’un mois pour après reprendre des shampoings à base de dérivés de sulfate est un peu contradictoire.

Favorisons le low-poo : commencez par trouver un shampoing doux en magasin bio qui n’en contient pas (mon préféré c’est le Lavera ici🙂 Vous pouvez aussi ne faire qu’un shampoing plutôt que 2, utiliser moins de produit, le diluer…le tout afin de ne pas complètement détruire votre film hydrolipidique. Tout ceci est rentré dans mes habitudes : je fais des économies et mes cheveux graissent moins vite car ils sont moins agressés lors du lavage. (D’ailleurs, les rares fois où je vais chez le coiffeurs, mes cheveux sont tellement décapés qu’ils sont desséchés et regraissent vite aux racines)

Lavera shampoing 2 en 1 amande
Low poo : trouver un shampoing doux qui nous convient est la base d’un meilleur travail d’équipe avec notre ami le sébum.

4- Question : le sébum sale est-il plus bénéfique qu’une huile végétale propre qui nous correspond ? D’expérience, je dirais non car j’ai découvert des huiles sèches bio vraiment nourrissantes en profondeur, appliquées sur mes cheveux secs et propres (ils adorent l’Or Bio de Melvita, ou simplement l’huile de coco). Je trouve bien plus efficace de mettre ces huiles tous les deux jours en entretien plutôt que de faire un pic de sébum une fois par an. (Mais vous pouvez faire les 2 😉 ) Comme j’ai un cheveu à faible porosité, il me faut des huiles très fines pour qu’elles arrivent à pénétrer. Mais vous pouvez déjà tester vos huiles de cuisine, comme j’en parle dans mon article ici.

shampoing 2en1 lavera et huile Pachamama
Les huiles végétales appliquées sur mes longueurs à sec ont vraiment amélioré la qualité de mes cheveux.

De plus, si vos cheveux aiment les bains d’huiles, pourquoi ne pas en faire un avant chaque shampoing, plutôt que d’attendre x semaines  pour avoir le même résultat avec votre sébum ? Optimisez l’efficacité de votre bain d’huile avec une serviette chaude et un sac plastique autour du crâne.

bain-dhuile-amande-douce
Bain d’huile, idéalement suivit d’un enroulement de serviette chaude+sac plastique pour optimiser l’efficacité. Pour ma faible porosité, je préfère l’usage d’une masque qui pénètre mieux.

5- La Petite Gaby a fait une vidéo pour avoir des beaux cheveux pendant le confinement et conseille le gommage du crâne : cela me semble très judicieux d’aider le renouvellement cellulaire à la racine de nos cheveux. Il faut du sucre en poudre+huile+HE (au choix).

6- On profite d’avoir les cheveux gras pour faire des belles coiffures, qui nous évite de les avoir dans la figure : nattes, chignon etc…On évite toute chaleur directe sur le crâne. Mais surtout, le plus important si vous voulez avoir les cheveux longs rapidement : protégez vos pointes des frottements (sur un pull synthétique, la queue trop serrée avec un élastique qui cisaille etc.) Faites une coiffure de nuit dans cette optique, mon article à ce sujet ici.

coiffure de nuit
Coiffure protectrice de nuit : les pointes ne frottent pas contre l’oreiller, taie en satin ou soie pour limiter le frottement

Mon astuce selon ma théorie : le plus souvent possible, insérez la pointe de vos cheveux contre votre crâne, et maintenez là avec une pince croco (ou avec un chignon, cela tiendra même tout seul). Les pointes sont rarement atteintes par le sébum à partir d’une certaine longueur et ceci accentue leur sécheresse et manque de souplesse. En procédant ainsi, les pointes bénéficient de la chaleur+du sébum du crâne. C’est donc la solution optimum pour nourrir les pointes car la température va légèrement ouvrir les écailles et fluidifier le sébum : il va ainsi mieux pénétrer !

7-Il est vraiment important de ne plus voir le sébum des cheveux (et même du visage, mais ça c’est une autre histoire) ni comme un ennemi ni comme une protection divine intouchable. C’est surtout un bon indicateur : le plus important selon moi est d’aider le corps à le réguler pour l’utiliser à sa juste mesure, pour avoir des cheveux en santé. Il peut être aussi très intéressant de comprendre pourquoi on a les cheveux qui regraissent vite : vous touchez trop vos cheveux, coiffures trop tirées, lavages trop agressifs en frottant trop le crâne, stress, hormones,  alimentation, manque d’hydratation en interne etc.

Buvez assez d’eau et vérifiez que votre consommation d’huile riche en Oméga 3 est suffisante (minimum 2 cuillères à café d’huile de colza/jour par exemple) pour contribuer à votre santé capillaire.

 

J’espère que vous trouverez des pistes pour optimiser votre cure de sébum ou pour mieux le cultiver au quotidien. Chaque personne étant différente, faites-nous part de vos expériences 🙂

 

Si, comme moi, comprendre votre chevelure vous passionne et que vous voulez encore plus d’article à ce sujet :

Épisode 1 : 6 raisons de désespoir pour mes cheveux et ses solutions pour y remédier

Épisode 2 : Je galérais à soigner mes cheveux jusqu’à ce que je fasse ce test de porosité…

Épisode 3 : Comment mes cheveux revivent grâce aux huiles végétales

Épisode 4 : Mes méthodes les plus simples pour avoir des boucles sans chaleur !

Episode 4 bis : boucles sans chaleur mais avec un soutien-gorge !

Sebum cure is well known to improve the hair quality but also to wash them less. But i think it’s better to cultivate sebum all year long than doing cure. 7 keys to succeed in cultivate it :

– Just try to wash your hair one or 2 days after usual.

– Use a soft brush or even better, you fingers to do a scalp’s massage and to extend the sebum on the lengths.

– Use as often as possible a No-poo like egg to wash your hair

– Forget sulfate and silicon and buy a Low-poo : a soft natural organic shampoo

– Use a natural oil adapted to your hair

– You can try a scalp’ scrub with some sugar sometimes.

– Protect your length and ends with nice hairstyles and try to put your ends (very dry) very close to your scalp (where there is the sebum)

– If your hairs are too greasy, try to understand why (not a good routine, health…)

Sources :

Un avis contre la cure de sébum pour des raisons d’hygiène : www.youtube.com/watch?v=L2qOY5fdkyQ

Des éléments intéressants d’un coiffeur et d’une dermatologue mitigés sur la cure de sébum (je ne suis pas d’accord avec tout) : youtube.com/watch?v=UcVXe1G5t50

La petit Gaby (je partage son avis plus doux et ses conseils !)  www.youtube.com/watch?v=bEkBZOX4R5c    http://www.youtube.com/watch?v=kS4Ov7v48dY

9 commentaires

  1. Hello !
    alors moi c’est impossible pour moi de faire ce genre de cure, je fais partie des rares qui se lavent les cheveux tous les jours ! et franchement ils se portent bien et je les bichonne un max !
    La seule chose que j’aimerai trouver c’est de la densité/volume mais avec l’âge je sais que les cheveux s’affinent… en tous cas merci pour ces conseils qui seront utiles à celles qui suivent ou veulent suivre cette cure.
    Bisous et belle journée 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s