Choisir des cosmétiques sans danger, moins de chimie, toujours mieux

Ou la Liste Noire des ingrédients à éviter

cible logo - petitPour les personnes qui veulent éviter les ingrédients douteux  de leur salle de bain. Celles qui ne se doutent pas encore de tout ce que contiennent leurs cosmétiques…Un mémo se trouve à la fin de l’article 😉

Nous vivons tous les jours en contact avec des éléments potentiellement dangereux. Nous utilisons des produits cosmétiques « chimiques » depuis notre plus jeune âge. Or, sur le long terme, savons- nous exactement où cela peut nous mener ? C’est la question de la récurrence qui pose problème : la pétrochimie est partout, du dentifrice, au maquillage, en passant par les médicaments et les boîtes de conserve. Cet exemple me fait réfléchir :

La civilisation romaine (qui a brillé plusieurs siècles ) connut un vrai problème de santé publique. En effet, à l’époque, personne ne suspectait le moindre danger de transporter l’eau dans des canalisations en plomb. C’est ainsi que les Romains s’intoxiquèrent en buvant tous les jours une eau ayant un taux en plomb bien trop élevé. En savoir plus. L’erreur est humaine. On ne dit pas l’erreur était humaine, n’est ce pas ?  » Il est bon de prévoir et de se souvenir, un œil dans le passé, et l’autre vers l’avenir. » disait Publilius Syrus…un siècle avant JC 😉

Même si je sais que je ne pourrais pas tout contrôler, j’ai envie de faire plus attention à mon mode de consommation et notamment avec mes produits de beauté. Pour moi, la recherche de la simplicité naturelle est lancée^^

Pourquoi ?

– Santé :

Des études montrent que certains éléments chimiques ou dérivés du pétrole de nos cosmétiques peuvent favoriser sur le long terme les problèmes de santé. Certain sont classés d’allergènes ou de perturbateurs endocriniens. Ces derniers dérangent le siège de nos sécrétions d’ hormones…Problème de poids, diverses maladies chroniques, manque de libido ( Une BD amusante à ce sujet), problèmes de reproduction, peut-être certains cancers et j’en passe pourraient être liés à cela. Pour info les perturbateurs endocriniens se transmettent à la descendance et seraient présents dans 2 produits de beauté sur 5…

Si vous voulez aller plus loin sur le thème des PE, c’est là.

D’ailleurs l’aluminium contenu dans les déodorants sont en tête des éléments pouvant mener à des maladies graves. Vous êtes sauvés, il existe des déos naturels, le bicarbonate notamment dont je parle dans mon article  Déos, la simplicité marche.

Beaucoup de spécialistes parlent des dangers encore peu mesurés de l’ effet « cocktail » des éléments chimiques entre eux. C’est malheureusement vrai pour les cosmétiques mais aussi pour les produits phytosanitaires que l’on retrouve dans notre alimentation.

De façon général, beaucoup sont irritants pour la peau (les sulfates notamment avec l’ effet moussant « agréable » des shampoings et gels douche), potentiellement allergènes, pouvant assécher et même faire vieillir prématurément notre peau (le méthylparaben en contact avec le soleil ), ou pouvant obstruer les pores ou l’écaille des cheveux sur le long terme (silicones…)

– Question d’éthique environnementale

Ils sont souvent remplaçables par d’autres ingrédients inoffensifs pour la santé et l’environnement (mieux biodégradables par exemple). Vous vous rendez compte que les particules plastiques de certains gommages et autre produits de notre quotidien arriveraient directement dans les océans sans pouvoir être filtrées ? Le Huffington nous décrit le phénomène ici.

– Question de confort et d’efficacité

Me concernant, j’ai une peau réactive ; le visage rouge après la plupart des shampoings et crèmes hydratantes classiques par exemple. J’ai compris pourquoi le jour où j’ai mis un nez averti dans les ingrédients ! Même si vous supportez ces produits, vous n’êtes pas à l’abri de ne plus les tolérer un jour, donc nos beautés se porteront mieux si on décide d’alléger nos INCI (liste complète des ingrédients)

 Si vous avez des aprioris :

1) Contrairement à tout ce qu’on croit, un produit aux ingrédients « nobles » se conserve aussi bien et aussi longtemps. Je n’ai jamais eu aucun soucis en tous cas.

2) Personnellement, je les trouve autant efficace (il faut parfois un peu enquêter et lire des avis, comme tout cosmétique ^^). Voir plus efficace, car sans effets secondaires (le type de cercle vicieux : je lave ma peau au gel douche classique, donc ça décape trop, donc la peau est sèche, donc il faut hydrater, donc je mets une crème certes hydratante mais avec encore des composés chimiques etc…) Par exemple, un vrai (et j’insiste sur vrai) savon de Marseille revient moins cher qu’un gel douche car, dans la mesure où il laisse la peau hydratée, vous n’utiliserez pas de crème après, vous gagnez du temps !

3) Les produits « sains » sont perçus comme plus chers. C’est vrai mais si on arrive à faire un mix entre produits bio ayant plusieurs fonctions et produits maisons vous obtenez une moyenne intéressante pour le portefeuille et la peau, sans parler du gain de place et de l’acte éco-friendly. Le meilleur exemple est ma lessive, nettoyant pour les mains, gel douche et nettoyant du visage qui ne sont qu’un seul produit : du savon de Marseille (Je vous donne mon astuce ici)

Pour finir de nous convaincre, voici la parole d’une dermatologue interviewée dans la Vidéo Youtube, « Savon  que mettons-nous sur notre peau »  de On n’est plus des pigeons : « Dans un cosmétique, plus il y a de produits dedans, plus vous risquez soit une allergie, soit d’avoir des problèmes à long terme pour la santé, ou alors avoir des problèmes pour l’environnement ».

Alors, on allège mais on allège de quoi ?

Ce n’est pas facile de se retrouver dans cette jungle écrite en tout petit, ou habillement cachée sous une étiquette…

Donc voici la liste des INCI à éviter :

do-not logoVous pourrez cliquer sur les éléments soulignés pour connaître leur degré de dangerosité.

-Les lettres MAJUSCULES type EDTA, PEG, PPG, DMD, BHT et BHA, AHA, DEA, TEA (–triethanolamine), PABA

Parfum ou fragance (sauf si astérisque disant que ce sont des huiles essentielles)

Pétrole : aux doux noms de :  paraffinum liquidum ou cera microcristallina mineral oil

– les composés avec :  aluminium ex : aluminium chlorohydrate

– les composés avec : –amonium, –bromide, –chloride

– les composés avec : -eth (ex: diethyl phtalate)

– les composés avec : paraben. ex : methyl-, propyl-, buthyl-, ethyl-, isopropyl-, benzylparaben

– les composés avec : sulfate . ex : sodium Laureth Sulfate (c’est un détergent présent dans quasi tous les shampoings classiques !)

– les composés avec : trichloro ou triclo . ex : triclosan dans le dentifrice serait un perturbateur endocrinien.

ingrédients terminant par : -nol. ex : phenoxyéthanol (conservateur et cosolvant) et éthers de glycol

ingrédients terminant par : -one. ex : benzophenone, oxybenzone (filtres UV présents dans beaucoup de produits solaires et anti-âge), methylchloroisothiazolinone, methylisothiazolinone

ingrédients terminant par : -oxane. ex : cyclopentasiloxane (émollient dans les shampooings notamment)

Et si vous avez de la mémoire, vous pouvez ajouter :  fluoride (dentifrice), toluène (vernis), Iodopropynyl butylcarbamate, methyldibromo glutaronitrile, phtalate…

 Vous comprendrez qu’il est quasi impossible de décrire de façon exhaustive tous les ingrédients supposés dangereux dans la mesure où un même produit peut avoir plusieurs appellations. J’ai réalisé une synthèse et ai volontairement simplifié la liste que vous retrouvez en image plus bas.

 Sur le banc d’essai : 3 produits de gamme différente !

 J’ai pris 3 laits nettoyants de 3 marques différentes : l’Oréal marque conventionnelle, Carrefour bas de gamme pour bébé et Logona marque de cosmétique bio. J’ai entré chaque ingrédient dans la barre de recherche du site ci-dessus « La vérité sur les cosmétiques » en traduisant les simleys de son site par des couleurs :

légende.jpg– Lait démaquillant éclat sublime l’Oréal, 4,5€ environ les 200ml (c’est peut-être un démaquillant très efficace…mais il y a des ingrédients pas bien bons pour notre santé et la planète (l’ EDTA est très polluant pour nos rivières car non dégradable. ), des dérivés de pétrole : paraffinum : en tout 5 ingrédients carrément déconseillés par le site « Laveritesurlescosmétiques »… : adjugé COUPABLE !

loreal.jpg

  • Lait Toutdoux pour bébé Carrefour, 0.74€ les 300ml :  (ça a le mérite d’être vraiment pas cher ! Je l’ai utilisé. Il démaquille bien et est agréable mais vu les ingrédients j’ai arrêté : Pétrole, PEG, EDTA, silicone…En tout un ingrédient déconseillé et 4 ingrédients jugés « insuffisants ». C’est destiné à des bébés en plus… Cependant, il faut reconnaître qu’il vaut mieux acheter ce bas de gamme que l’ l’Oréal en terme de rapport qualité/prix ! (en l’occurrence compo « meilleure » et moins chère que l’Oréal !) : adjugé COUPABLE !

bébé.jpg

  • J’ai cherché un bon moment un lait de toilette équivalent de grandes marque, type Guerlain, Dior…Prix, dans les 30€ mais IMPOSSIBLE de trouver la liste des ingrédients ! : présumé COUPABLE ! Je ne sais pas si c’est légal, mais en tous cas c’est insupportable et ça concorde sur le fait que plus la liste INCI est louche plus on nous la cache !
  • Lait visage rose et aloes Logona 12,50€ environ les 125 ml  : Je l’ai, il démaquille bien. Les INCI sont complètement nobles et on les trouve facilement sur les sites, d’ailleurs c’est souvent écrit en français (en bref, on a rien à nous cacher), donc je comprends le prix: Il n’y a que des ingrédients jugés « bien » ou « très bien » : adjugé INNOCENT !

logona.jpg

Vous voyez, rien que pour de simples laits de toilette on retrouve des éléments qui pourraient s’avérer dangereux pour la santé sur le long terme (exemple d’un bébé nettoyé plusieurs fois par jour sur les zones sensibles :-s) et encore, un nettoyant se rince donc cela reste moins nuisible qu’un cosmétique qui pénètre toute la journée sur notre peau : crème, fond de teint, déodorant, maquillage… On retient que les premiers cosmétiques à changer dans notre salle de bain ce sont ces derniers car ils restent sur nous !

Help ! Comment éviter la liste noire ?

action logo-petit jpg

 Vous croyez que muni de votre machette-liste anti ingrédients indésirables vous allez trouver facilement ce qu’il vous faut dans vos lieux de consommation habituels ? Pas si simple…

Un site vraiment bien fait, La vérité sur les cosmétiques.com vous permet de mieux identifier vos INCI. (il faut juste prendre le temps d’écrire chaque ingrédient) ;

Des applications permettent de faire son shopping plus sereinement même si elles sont imparfaites : Clean Beauty, EcoCompare

 Où acheter des produits sains, petite mise en garde :

1) Supermarché classique : RARE.

Au début on est naïf et on croit pouvoir y trouver des cosmétiques sans ingrédients au potentiel dangereux. En fait, on perd souvent son temps ! J’ai passé des heures à lire les ingrédients des shampoings et autres cosmétiques mais il y a toujours quelque chose qui ne va pas (je vous défie de trouver un shampoing sans sulfate !) Ne faites surtout pas plus confiance aux marques, même si elles affichent des images de nature sur leurs pots. C’est souvent du Greenwashing !!! Les bas de gamme de grande surface peuvent être parfois moins « mauvais » que les marques qui jouent sur le marketing (de type écrire « Sans paraben » alors que dans les ingrédients on retrouve d’autres choses pas terribles !)

Il existe des exceptions, par exemple Auchan fait un rayon cosmétique Bio avec notamment la marque So Bio étic que j’apprécie.

2) Pharmacie : OUI et NON

Un mythe va tomber : beaucoup de produits de parapharmacie contiennent des éléments de la liste noire, comme nous le dit Julien ! A deux reprises, j’ai demandé des conseils pour des shampoings sans sulfate, silicone et parabènes. Les deux fois, les pharmaciens m’ont orienté vers des marques type Klorane dont la composition n’entre pas dans mes critères (présence de parfum et de sulfate entre autres). Je supporte quand même très bien les laits de toilette d’Avène et des marques concurrentes, bien que les compositions ne soient pas complètement « clean ». J’ai pu tester par des échantillons gratuits^^. On peut trouver des marques comme Melvita ou Weleda pouvant être intéressantes.

3) Enseignes/sites/labels BIO : OUI !

Si vous vous sentez perdu(e)s après tout ce que vous avez lu et que vous pensez ne jamais arriver à retenir la liste noire, faites comme moi, reposez-vous sur :

– le label Slow cosmétiques dont on trouve la liste des marques ici.

Le label Slow cosmétique est particulièrement intéressant car non seulement il prend en compte les ingrédients du produit mais aussi de façon plus global la démarche de l’entreprise.

– Les labels Bio

ex : ECOCERT, NATRUE, ECOgarantie, NATURE et PROGRES, SOIL (voir logos plus bas). Depuis 2017, un nouveau label européen nommé Cosmos regroupe BDIH, Cosmébio, Ecocert Greenlife SAS, ICEA et Soil Association.

achetez vos produits en rayons biologiques, magasins biologiques (il y a souvent des testeurs) et les sites internet de vente de produits biologiques ou de Slow cosmétique :

mondebio.com entre autres…

slow-cosmetique.com

Je vérifie quand même toujours les ingrédients mais c’est beaucoup plus facile !

do-not logoUn produit peut être labellisé, n’avoir aucun ingrédients de la liste noire et ne pas correspondre du tout à votre peau (peut-être l’alcool, un PH qui ne vous convient pas ou les huiles essentielles). C’est mon cas pour beaucoup de crèmes hydratantes bio auxquelles je suis intolérante (au même titre que les grandes marques de pharmacie…) Moins d’ingrédients, toujours mieux !

La perfection n’étant pas de ce monde, je ne jette pas mes cosmétiques contenants des ingrédients déclarés coupables et je ne me culpabilise pas non plus d’y avoir parfois recours. Simplement, j’aspire à simplifier dans le futur mes listes INCI pour le bien de ce qui m’entoure et de ma santé. Je vous souhaite à vous aussi une bonne simplification de votre salle de bain ! ^^

En BREF…Mémos des INCI à éviter et des labels à privilégier :

liste-noire-labels-pour-choisir-ses-cosmetiques

EN BREF : Nous avons peu de recul sur la chimie qui nous entoure mais on sait que beaucoup de cosmétiques contiennent des allergènes ou des perturbateurs endocriniens néfastes à notre santé. On retient qu’il faut éviter ces ingrédients : MAJ, parfum, pétrole, aluminium, -amonium, -bromide, -chloride, -eth, paraben, sulfate, triclo, -anol,-one, -oxane

Les produits dont on absorbe le plus les ingrédients sont ceux qui restent sur la peau comme les crèmes. A prendre sans ingrédients de la liste noire en priorité donc^^.

Comme c’est compliqué de tout connaitre, on se repose sur les labels type Cosmos, Slow cosmétic, Natrue, Nature&Progrès…qui certifient ne pas utiliser de produits compromettant notre santé et l’environnement. Le plus simple est d’arrêter d’acheter ses produits de beauté en supermarché et de faire ses achats en magasin et site internet qui promeuvent le Biologique. Ne pas oublier que l’on peut facilement substituer des cosmétiques à des produits maisons qui marchent (mon article sur les déos ou sur la lessive parfaite qui fait aussi gel douche ).

N’oubliez pas que le schéma explicatif  peut être imprimé ou enregistré dans vos documents afin de vous faciliter la vie réelle^^

Mes sources :

http://www.carevox.fr/forme-beaute/article/cosmetiques-eviter-10-ingredients

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/risiko_fr.php

http://www.cosmetiques-bio.net/articles/produits_nocifs___liste_a_c.html

http://www.femininbio.com/beaute-mode/conseils-astuces/se-demaquiller-produits-toxiques-81852

https://www.santenatureinnovation.com/cosmetiques-la-famille-dont-il-faut-se-mefier-a-tout-prix/

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/13/les-perturbateurs-endocriniens-presents-dans-deux-produits-de-beaute-sur-cinq_3477286_3244.html

http://www.ecocompare.com/

http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/01/15/13-applications-futees-et-ecolos-indispensables-pour-un-quotidien-responsable/

http://www.oolution.com/bloog/blog/2013/04/25/huiles-minerales-cosmetique-petrole-peau-dangers/

http://www.oolution.com/bloog/blog/2015/09/08/parabens-cosmetiques/

http://www.noble-house.tk/html/FR/Amanprana_Soins_du_corps_bio/Alana-demaquillant-doux/Du-poison-dans-les-maquillages-des-ingredients-qu-il-vaut-mieux-eviter.html

http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/02/13/les-13-perturbateurs-endocriniens-eviter-dans-nos-cosmetiques/

Publicités

7 commentaires

  1. Bonjour!
    Merci merci merci pour toutes ces explications et ces infos c’est vrai que ce n’est pas évident de s’y retrouver parmi tout ces produits…
    J’aimerai savoir si vous avez déjà écrit un article et fait votre petite enquête sur les produits de soins pour bébé et enfants? Moi j’utilise Natessance et Weleda mais à petites doses car ce dernier contient un peu d’alcool…
    Je serai ravi d’avoir vos « lumières » sur tous ces produits!
    Je vais garder bien précieusement votre site en favori!
    Bien à vous,

    Mélanie 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour et merci beaucoup^^ Je n’ai pas de sujet spécial cosmétiques bébés en effet…car je n’ai pas la possibilité de tester pour avoir un avis assez « construit ».

    Bien que je ne sois pas spécialisée dans ce sujet, je vais tenter de vous aiguiller^^ Je connais quelques produits pour bébé car ma peau intolérante a décrété qu’elle n’acceptait plus que ça (et bio en plus^^).

    Je comprends votre déception pour Weleda, qui, en effet utilise parfois de l’alcool (sûrement obligatoire pour conserver). J’aime beaucoup leur Crème du visage au calendula pour bébé. Mais c’est vrai qu’il y a un peu d’alcool dedans et des huiles essentielles :-s Pour Natessance, je regarde un peu les INCI sur internet et je trouve dommage de voir dans la composition de certains produits, comme dans la Crème lavante surgras bio ou l’Eau nettoyante sans rinçage du parfum (fragrance) ! Ce n’est pas dramatique, mais ça pourrait être évité, il me semble ! Mais après je ne sais pas quel produit exact vous utilisez, cela peut varier beaucoup…
    J’utilise la crème bébé Ultra réparatrice 20% miel de manuka de – Comptoirs & Compagnies destiné aux irritations des bébés. Il y a des dérivés d’alcool également mais elle est géniale sur ma peau d’adulte !
    Après, voilà mon avis : ces produits ont été étudiés pour les bébés et on sait que l’alcool n’est pas fondamentalement dangereux surtout en infime quantité, juste pas « idéal »(je trouve les parfums un peu plus dérangeants). Les INCI sont assez nobles, beaucoup de plantes bios avec Weleda et Natessance… En comparaison des produits de supermarché, ça n’a rien à voir ! Et puis, la perfection n’est pas de ce monde…mais c’est génial à vous de vouloir y aspirer !-)

    En ce moment, je m’intéresse à un nouveau produit (pour démaquiller mon visage) et il se trouve que je suis tombée sur beaucoup d’infos intéressantes sur le liniment oléo calcaire, un produit simple (en gros de l’eau de chaux et de l’huile) parfaitement adapté au lavage des fesses des bébés et même du visage bébé et adulte ! Si vous voulez une recette maison simple et un article là dessus, je fais confiance à L’essentiel de Julien, dont voici le lien : http://www.lessentieldejulien.com/2012/07/le-liniment-une-recette-facile-et-douce-pour-bebe/
    Sinon, si vous n’êtes pas trop à l’aise avec les recettes quand on ne connait pas bien les ingrédients, après enquête sur les INCI, celui de Cattier me semble être le plus simple dans la composition ! http://www.easyparapharmacie.com/cattier-bebe-liniment-bio-lait-creme-pour-le-change-200ml.html
    Dès que je peux, je teste ce fameux liniment oléo calcaire et ferai un rapport sur le blog^^

    Voilà, je ne sais pas si cela vous éclaire un peu, j’avoue arriver plus facilement à trouver des « bons » produits en magasin bio (même si on n’est jamais à l’abri d’intolérance ;-)) mais on n’a pas toujours la chance d’en avoir un près de chez soi. Sinon, je m’appuie sur ma liste Noire bien sûre 🙂 et le site laveritesurlescosmetiques.com pour vérifier les ingrédient que je ne connais pas. On apprend ainsi vite à décrypter les INCI 😉

    Après, je pense qu’on n’a pas forcément besoin de dépenser beaucoup d’argent et d’avoir mille produits pour être en bonne santé dès la naissance…Pour vous dire, la pédiatre de ma sœur lui a conseillé de mettre de la maïzena sur les fesses irritées du petit dernier !

    Je vous souhaite de trouver des produits miracles simples pour vous et les enfants ! Faites nous en part si vous trouvez des perles !-) Bonne soirée et à bientôt 🙂

    J'aime

  3. J’ai acheté le liniment oléo-calcaire Bio sans conservateur ni additif de Anae ressources au Biocoop. de l’eau, de l’huile de tournesol, du calcium carbonate. c’est tout !!! Parfait pour environ 8 €^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s