Fini les douleurs aux genoux et bonjour les jambes fuselées !

Cet article est un témoignage purement personnel, établit à partir de mes propres tests sur plusieurs années et à partir de conseils de spécialistes de la santé. Il est évident que vous devez consulter pour avoir un diagnostique pour traiter VOTRE pathologie.

Les infos que je donne ici m’ont permis de ne plus avoir de douleurs chroniques aux genoux.

Tout savoir sur…mes genoux :

Jusqu’à mes 25 ans, je n’avais jamais mal aux jambes. Arrivée en montagne, les pentes ont eu raison de moi : échauffement des genoux, peur de tomber par instabilité des rotules etc. Suite à une IRM, on a détecté une légère pathologie de la rotule, ce qui est relativement courant et pas très grave.

Cependant, je tiens à préciser que c’est un vrai handicap physique et psychologique. Imaginez bien que le ski ou les rando à forte pente deviennent de réelles angoisses et souffrances, l’impression de ne pas pouvoir faire confiance en ses jambes donne une sensation de grande vulnérabilité, et j’ai compris ce que pouvait être la difficulté de vieillir (même si j’ai pu constater que les seniors me doublaient avec aisances en rando ). Beaucoup de médecins ne me prenaient pas au  sérieux jusqu’à avoir l’IRM et d’autres, à l’inverse, me faisaient peur : le rhumatologue me prévoyaient des infiltrations, ce que j’ai refusé.

Mes astuces pour ne plus avoir de douleurs aux genoux et avoir des jambes en forme :

Quand les douleurs étaient présentes : j’ai commencé une nouvelle hygiène de vie :

Faire le moins possible de descente, vu que c’est ce qui fait le plus forcer. Parfois je prenais la voiture, ou je marchais en zigzag en cherchant à faire le moins de dénivelé, et toujours avec des baskets avec un bon amorti, particulièrement dans les escaliers de la maison. Talons, ski, rando de descente, toutes gym de type squat, croiser les  jambes, brasse, prendre des enfants sur les  genoux etc…: interdit ! (j’ai réintégré les talons mais pas le reste car cela me recréé de l’inflammation)

Une podologue m’a fait des semelles orthopédique qui rééquilibre mes pieds plats : je ne peux plus m’en passer depuis bien 5 ans. Je les fais refaire tous les 2 ans environ. Une partie n’est pas remboursé malheureusement. Ceci a pour but de corriger mon équilibre postural, ce qui évite la sursollicitation des membres inférieurs, soulageant ainsi les muscles et limitant les contraintes sur le genou. Privilégier les bonnes chaussures en intérieur, voir garder ses baskets avec la semelle orthopédique.

Ne jamais forcer, et si une sensation d’inflammation apparait, je masse mes genoux avec de l’huile d’arnica ou de ricin, mélangé à quelques gouttes d’Huile essentielle de gaulthérie (conseil de mon ostéo)

L’HE de gaulthérie couchée* est anti-inflammatoire, antidouleur et échauffante. Appliquer 4 gouttes à 4 gouttes d’huile végétale d’arnica ou de ricin, 1 à 3 fois par jour pendant une semaine. (source Psychologie magazine de novembre 2020)

– J’ai vérifié mes taux sanguins pour savoir s’il me manquait quelques chose : en l’occurrence la vitamine D3 m’a énormément aidé à calmer les douleurs et ma fatigue chronique. Mon article ici sur mes problèmes de santé faute d’un manque en vitamine D.

– Il est conseillé d’avoir une alimentation riches en oméga -3 (à vie! ) : huile de colza, lin, noix, poissons gras…Ils sont anti-inflammatoires. Je suis donc rigoureuse sur le respect d’une cuillère à soupe par jour d’huile riche en oméga-3 comme l’huile de lin, de chanvre, ou de colza ou d’un poisson gras.

Quand je n’ai plus eu de douleur :

– En cas de pente, je déplie parfaitement le pied en posant d’abord le talon puis l’avant du pied en prenant mon temps : il faut bien y penser car cela soulage vraiment la pression sur la rotule, conseil de mon ostéo. Si je m’en sens capable et que cela n’est pas dangereux, je descends la pente en marchant en arrière : de cette façon, cela ne créé aucune tension sur la rotule. J’économise ainsi un mauvais frottement, ce qui n’est pas négligeable, sachant que le rhumatologue m’a dit que j’aurais sûrement de l’arthrose plus tôt que la moyenne.

– Je maintiens certain interdit en terme d’activité de peur de réactiver les douleurs. Ce n’est pas facile sur le plan psychologique mais c’est necessaire.

– J’entretiens mes jambes : je masse de bas en haut tous les soirs, je fais tout pour avoir une meilleure circulation (elle est médiocre de part ma génétique)

– Je surveille de près mes taux de vitamine D et en prend régulièrement

– Je me muscle en DOUCEUR : Les kinés ont tenté de me donner des exercices, mais en vain : cela me faisait encore plus mal aux articulations. Ma kiné m’a conseillé d’acheter un électrostimulateur à électrodes, efficace contre la douleur, mais les prix des appareils m’ont freinés et au final, j’ai réussi à faire sans.

J’utilise le balance disque, un coussin d’équilibre qui fait travailler la proprioception, conseillé par les kinés et les médecins pour tout les problèmes articulaires. Si vous ne voulez pas investir (en moyenne 20€), vous pouvez simplement utiliser un oreiller sur lequel vous tentez de maintenir votre équilibre debout ou à cloche pied. Ceci m’a été conseillé par mon ostéo et il faut le faire minimum 5/10 minutes par jour pour aider les muscles qui maintiennent les rotules. Je ressens que cela travaille tout le corps et cet exercice m’a raffermit, c’est un vrai plaisir. Je l’utilise quand j’ai quelqu’un au téléphone, et il m’arrive même de l’amener au travail en toute discrétion.

– Je pratique le vélo d’appartement avec un pédalier de petite taille (je peux le mettre sous le bureau) pour une quarantaine d’euros. Combiné avec l’utilisation du coussin d’équilibre, j’ai obtenu un résultat spectaculaire en un mois de pratique, avec 30 minutes par jour (devant un film…ou quand on est sur écran : actuellement je tape en pédalant !) : les muscles des jambes se sont musclés suffisamment pour maintenir la rotule et rendre les jambes bien musclées.

Je ne peux pas pratiquer de sport intense, mais tant pis car j’ai plus de plaisir et de résultat avec ma gymnastique intuitive que je pratique au quotidien, vous trouverez ma méthode sur mon article ici. J’ai gagné de ne plus avoir mal aux genoux, mais en plus d’avoir un corps plus fuselé et musclé.

J’espère que vous n’avez jamais eu de douleurs aux genoux, mais à l’avenir, vous avez des pistes pour vous en prémunir. Merci de partager à des proches concernés !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s