C’était ma séance de fitness préférée

Faites cette séance de sport pour moi et dites moi ce que vous en pensez😊 Mon corps n’a plus été apte à la faire, du jour au lendemain, il y a 9 mois. https://www.youtube.com/watch?v=cJhMDf1UzD8&t=294s&ab_channel=LauraDayFIT

C’était ma séance de cardio préférée. Je la faisais parfois deux fois de suite (en moyenne ou haute intensité). Ce genre de vidéo presque tous les jours…

Il y a 3 ans, j’avais souvent un terrain inflammatoire, donc pas toujours la forme mais j’avais depuis totalement résolu le problème : plus d’antibiotiques qui me fusillent le microbiote, et enfin supplémentation en vitamine D régulière car je la synthétise mal.

Donc en novembre 2021, avec plus de 7km par jour et plus de 2h de fitness par semaine, je petais le feu. Je faisais des footings avec les chiens que je gardais.

Le jour du vaccin, j’étais en pleine forme, j’ai même fait ce hiit sans problème. Le lendemain aussi. J’étais convaincue d’avoir très bien réagi ! J’étais sûre de ne jamais avoir eu le covid : test avant, sérologie négative le jour du vaccin, et toujours négative après.

Ce qui ne m’a pas alerté sur le coup, c’est que le soir même de l’injection, j’ai senti des picotements comme des décharges électriques dans les mollets. J’apprendrais par la suite que cela s’appelle des paresthésies et que c’était le signe de début de « lésions aux nerfs », expression utilisée par l’infectiologue que je consulterai plus tard.

Après les 2 jours, j’ai eu presque tous les symptômes post vaccin décrits dans la littérature scientifique. Pas mourante comme certain d’entre vous, mais en mode inflammation fièvre, courbatures, fatigue, règles anormales…et puis des petits pincements au cœur. « Lésions cardiaques ou des nerfs » sûrement bénignes selon l’infectiologue.

Mes symptômes duraient depuis quelques semaines, je n’étais alors pas inquiète. (peut-être que j’aurais dû l’être) Mais quand vous vous rendez compte que les paresthésies et les palpitations augmentent en intensité au point de vous réveiller la nuit de douleur, que la tachycardie s’installe insidieusement vous privant jour après jour un peu plus de vos capacités physiques, que vous n’avez plus jamais pu refaire une seule séance de fitness, que votre corps fait des malaises quasi quotidien…Vous vous posez des questions.

Un jour de crise , aux urgences, le personnel de soin me fait mon électrocardiogramme en position debout : je tremble , je peine à me maintenir dans cette position , mon cœur a du mal à s’adapter : le cadran indique 140 BPM , Je n’avais pas fait d’effort mais c’était déjà trop. Presque tous les médecins rencontrés reconnaissaient sans discuter le lien de cause à effet avec le vaccin. Aujourd’hui 100% des médecins le reconnaissent .

Donc vous comprendrez que quand on vous demande encore de vous justifier, alors que des internistes, neurologues, professeur en cardiologie valident tout depuis longtemps, cela vous use les nerfs.

Rencontre avec Madame Dysautonomie, dans un prochain article, ce dérèglement du système nerveux autonome, qui résiste depuis 9 mois.

Publicité

5 commentaires

  1. Marina , je suis dégoûté de voir ce que tu étais capable de faire , et maintenant tu es très fatiguée , perso je n’ai pas essayé de faire l’exercice , mais je me rends compte de la cadence , il faut avoir une bonne forme pour pouvoir faire cette séance et la renouveler .
    Le fait que tu faisais cet exercice 2 fois par jour montre ta volonté , je te souhaite de retrouver la forme .

    Aimé par 1 personne

    • hello Merci ^^ oui c’est une séance très bondissante ! il faut un peu d’entrainement avant d’y arriver si tu teste un jour ;-). ça sollicite beaucoup le cœur tous ces sauts, mamy Marina n’est plus prête ah ah des bises à bientôt !

      J’aime

  2. Coucou Marina,
    Je comprends que ça puisse t’énerver, rien que de te lire, ça me fout en rogne !

    Heureusement que les médecins que tu as rencontré reconnaisse le lien de cause dû à cette injection !

    Parce que certains qui « se disent médecins » et qui ont totalement oublié leur serment d’hippocrate affirment que c’est dans la tête du patient !!

    Prends bien soin de toi,
    Des bisous 😉

    Aimé par 1 personne

    • coucou merci ! Oui totalement, j’ai été chanceuses pour les médecins. Conseils si d’autres gens sont dans mon cas : il faut rester déterminée et montrer qu’on connait certaines choses pour ne pas être manipulée, et voir plusieurs médecins. Mon problème, c’est plus avec certains « amis », qui sans rien me dire, m’ont délaissé sans raisons apparentes. hyper intéressants les relations humaines, à 35 ans, j’aurais tout vécu 😀
      merci pour ton soutien qui m’est précieux Val, bisous

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, j’ai vu votre témoignage dans verity France..Je suis médecin moi même, et atteinte d’une dysautonomie grave depuis le vaccin contre la grippe H1N1 , en procès contre l’oniam (3 expertises, au niveau actuellement du conseil d’etat.. Il est possible que je puisse vous aider par mon expérience clinique et pour un procès éventuel (avec un cas analogue au votre ce qui est rare) et vous pouvez peut être m’aider dans mon procès par un témoignage de votre état) pouvez vous me contacter sur mon email en privé? Dominique

    Aimé par 1 personne

Répondre à gacon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s