Une géologue nous explique la rareté des métaux et les solutions pour éviter le pire

J’ai un Master en géographie et la question des métaux et du futur par rapport à leur exploitation m’intéresse. Malheureusement, je n’ai eu aucun cours sur ce sujet, mais tout ceci est rattrapé grâce aux interviews d’Aurore Stephant, ingénieure (pour le moins charismatique) géologue minier, spécialisée dans les risques environnementaux et sanitaires des filières minérales.

Je vous balance mes notes et la meilleure vidéo en dessous en lien

Urgence :

Le métal est partout dans notre vie : meuble, technologie, cosmétiques, tissus, médecine etc…Or, d »ici quelques centaines d’années, on verra la fin des métaux issus de la mine, quand on sait que pour obtenir 1g d’or, il faut extraire une tonne ! C’est donc un énorme travail d’extraction, de broyage et de traitement sur des tonnes de sols retournés ! Cela requière donc énormément d’eau et d’électricité, ainsi que des déchets considérables et très polluants : exemple plomb, cyanure etc. On ne peut pas dépolluer un site minier : vous vous retrouvez avec des tonnes de déchets pollués, qu’on cherche à réutiliser…(d’où l’utilisation des engrais en agriculture)

Les mines consomment bcp d’eau, de dévastation de terrains, de problèmes humains (travail dangereux, des enfants), de pollutions des eaux…

L’or est rare et très polluant à extraire car très petite partie à extraire avec produits chimiques comme le cyanure et soucis de fuite dans l’eau. Sauf que d’autres techniques peuvent être utilisées moins polluantes mais plus chères.

Exploration des fonds marins dangereux.

Les engrais de l’agriculture sont une façon de se débarrasser des déchets importants du minier mais pose une question sur ce qu’on mange.

La voiture qui ne pollue pas est celle qui n’existe pas : la voiture électrique est très polluante pour sa batterie avec du lithium.

Bcp de réflexions écologiques en politiques aberrantes car ne prennent pas en compte ni la production ni la dégradation.

Que faire ?

Arrêter les gadgets avec capteurs car cela nécessite beaucoup de métaux non recyclable inutile

Recycler le plus possible

-La croissance verte n’existe pas. Il faut dénumériser la société : les technologies telles que voiture électrique, panneaux solaires sollicitent tellement de métaux que cela ira à l’inverse de l’objectif écologique.

acheter moins de bijoux : ou privilégier de l’acier pour une alliance plutôt que de l’or par exemple.

Plan d’approvisionnement cohérant : Une mine peut être exploitée de façon à minimiser les impacts, mais cela demande des méthodes (peu de recherche pour cela), des limites devraient être mise pour ne pas exploiter des zones naturelles, minimiser les impacts avec méthodes plus chères ms moins polluantes, informer les gens pour d’autres choix : acheter moins d’or, moins d’écran, moins de voiture etc, le numérique est gourmand de nombreux métaux rares,

Sa fondation pour avancer vers ces objectifs : www.systext.org

2 commentaires

  1. vidéo très intéressante qui devrait nous faire réfléchir à tout ce qu’on achète maintenant (voiture électrique entre autre , tout ce qui est de l’ordre du gadget , qui fait doublon ,objet connecté etc…. )

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour ! Oui elle parle bien en plus… Je n’ai plus le même regard sur ce que j’achète, je me suis rendue compte que certaines huiles étaient vendues en flacon métalliques par exemple…Je vais éviter !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s