Les 10 qualités de mon chat

Mon chat, c’était 14 ans de douceur pour arrondir tous les angles de la maison. Elle nous avait choisi et on l’avait adopté tout naturellement puisqu’elle avait voulu  nous suivre quand j’avais 18 ans, lors d’une balade dans les champs où elle avait été abandonnée.

Jodie, puisque c’était le nom qu’on lui avait donné, c’était la gaité même : d’un petit trot léger typique des félins sveltes, elle venait à nous pour un échange de caresse dans une spirale d’énergique douceur.

jodie chat.JPG

 

C’était la vie, la couleur (elle était tricolore !), la slow life en personne (sa robe s’appelle écaille de tortue). Il y avait toujours un « miaou » satisfait quand on rentrait ou quand on la caressait.

La sagesse aussi, elle l’incarnait parfaitement : pas une seule bêtise à son actif, pas un seul chapardage. Non, ce qu’elle aimait, c’était la contemplation : observer les oiseaux depuis la fenêtre, rester au bord du bassin d’eau du voisin pour jauger les carpes japonaises.

UNE-carp-chat.jpg

J’ai appris la patience et la persévérance à ses côtés. Même quand on était triste ou énervé, elle arrivait à nous convaincre qu’une séance de ronronthérapie nous serait bénéfique. Et elle avait raison.

UNE-couffin chat gratuit

Jodie, c’était LE chat fédérateur, celui que tout le monde aimait, surtout ceux qui avouaient n’aimer aucun chat, sauf elle.

Elle aimait avoir son fan-club…sa première fan était d’ailleurs ma chienne qui passait ses journées à la suivre calmement pour l’observer. Jodie la récompensait parfois d’un petit frottement de tête sur sa truffe.

jodie et savana.jpg

La minette était aussi mannequin à ses heures…Nous avons la chance d’avoir des photos faites par un photographe où on ressent toute sa vie mystérieuse de grand fauve !

Je vous laisse l’admirer sur le site du photographe sebastien-ratel.com, ici, ici ou encore !

Pendant ces années, elle a profité d’ un immense jardin où elle aimait grimper aux arbres (dans le cerisier, on la voit ici), chasser et faire la sieste sous les chèvrefeuilles ;  on lui a fourni nourriture et affection à profusion.

chevrefeuille honeysuckle-2365092_960_720.jpg

Une vie bien remplie, avec beaucoup de liberté comme beaucoup d’êtres sur Terre doivent rêver !

P1090094.JPG

heart-2766277_960_720.png

 

Et vous, avez -vous rendu des petits êtres heureux ? Racontez-nous en commentaire:-)

 

9 commentaires

    • Oui, je confirme que les chats nous détendent beaucoup ^^ J’espère qu’un jour vous réaliserez votre rêve…s’il y a un allergique ds la famille, je crois qu’ils sont en train de mettre au point une méthode pour rendre le chat non allergène chez les vétos…mais pas encore en France…A voir ce que c’est comme procédé…bisous et à bientôt !

      Aimé par 1 personne

  1. J’en ai eu 3 (Minette, Minouche et Miquette des chattes) oui, pas très original comme nom mais c’est mieux que Le chat…Le plus mignon, c’était l’hiver quand elles venaient se glisser sous les draps, s’étendre de tout leur long contre moi en ronronnant comme des moteurs…)

    Aimé par 1 personne

  2. Trop chou ce post…
    Bon on se connaît hein hihi.
    Tu le sais j’ai eu des chats avant de décider de passer aux poulettes hihi.
    Je te montrerai des photos de mes chats en mail :).
    Des gros bibis et pensées pour Jodie….Elle doit gambader dans sa clairière avec ses amis aux pays des chats.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s