Le bonheur est au potager (sans traiter ni désherber) : récoltes et coût, vous saurez tout !

Après mon dernier article où je vous disais comment avoir un potager facile d’entretien sans traiter ni désherber en 6 points, voici les résultats que j’ai eu avec le potager de l’été dernier…

Bilan « florissant » de mon potager : combien ça coûte ?

Peu d’effort, peu de dépense pour de belles récoltes !

La 1ere année, on investi pour des poteaux bois, du grillage (moi, 40€ les 10 m²). Une clôture solide est importante sinon on ne peut pas se plaindre des sangliers et autres bêtes.

Outils : une pioche, un râteaux, un arrosoir, des gants de jardin, quelques bâtons naturel comme tuteur et de la ficelle…J’avais tout, mais un voisin m’a prêté sa grelinette et on peut trouver des outils d’occasion.

gratter légerement le sol pour sortir les pommes de terre
Une mini pioche pratique

Des graines -bio reproductibles, donc plus de choix en magasin bio- (environ <3€ le sachet de plusieurs dizaines de graines, soit plusieurs années de semis) et plants Bio (environ 3€)

Voici le détail en terme de rendements :

1507638456377_PART_1507638456309
pommes de terre, carottes et panais sans aucun produit l’année dernière (ceci n’est qu’un échantillon 🙂 )
2 plants de courgettes = 15 courgettes !
Mes courgettes qui poussent à vue d’œil sans produit ni engrais été 2017
Poirée plantée en graine aime le soleil délicieuses en gratin
Blettes poirée sans aucun produit ni engrais 2017
  • Une pomme de terre plantée =  5 récoltées ! C’est sûrement le plus facile à cultiver ! J’ai fait selon la méthode des taupinières : sur un sol un peu aéré, j’ai planté des pommes de terre en ligne et par dessus j’ai créé un monticule de terre comme une taupinière. Un peu comme le propose cette vidéo de Pascal Oger, sauf que je n’ai pas paillé.( J’évalue à 15€ pour une trentaine de pommes de terre plantées soit 150 récoltées, soit plus besoin d’acheter de pommes de terre pendant 1 an pour 2 personnes )
  • Un plant de courgette planté, un autre semé : 15 grosses courgettes pour environ 4€, soit suffisamment pour 2 personnes pour un été. (je les ramassais bien grosses et elles restaient très tendres !!!)
  • Un plant de courge qui a pris ses aises sur 2m² pour 3 grosses courges (3€)
  • Mes graines de blettes Poirée ont poussé vite ! En plus, 7 ont survécu à l’hiver : je n’ai pas besoin d’en replanter cette année ! C’est mon légume préféré ! (ça me revient à 1€ les blettes pour 4 mois pour 2 personnes). Je coupais les feuilles extérieurs au fur et à mesure de mes besoins : c’est bien plus pratique ainsi !
  • Salades semées, (je n’ai pas repiqué ), j’ai pu en manger tout l’été, sans voilage sans produit. Les dites mauvaises herbes leur servaient d’ombrelle, c’était parfait ! Plusieurs sont montées, mais en même temps je trouvais normal de laisser Madame Salade faire un peu sa vie. ( Ce qui est revenu en gros à 2€ les 10 salades)
  • la mâche n’a pas marché (l’avantage des sachets de graines, c’est qu’on perd pas grand chose quand ça ne marche pas !)
  • Ail et oignons n’ont pas été à leur aise (erreur d’arrosage je pense) mais ça n’a pas empêché 3 oignons de reprendre cette année.
  • Les carottes et panais m’ont semblé lents à sortir donc j’ai fini par peu arroser la zone…Les légumes ne sont pas revanchards, en automne, quand j’ai retourné la terre, j’ai retrouvé des carottes et panais délicieux ! (1€ les 15 carottes) Et chose drôle, cette année en avril, j’ai découvert une douzaine de carottes qui sortent leurs feuilles spontanément !
  • Le plant de tomate cerise bio acheté à Botanic a croulé sous les fruits (environ 4€ les 200 tomates cerises).
3eme courge du même plant Botanique Bio
Carrosse de Cendrillon en préparation. L’une de mes courges sans aucun produit
tomates cerise sans traitement
Mes tomates cerises

C’est donc intéressant d’un point de vue financier, surtout quand on jardine au naturel !

C’est également très intéressant gustativement parlant : à moi les gratins de blettes, les apéros tomates cerises/mayo, les purées courge/pommes de terre, les frites maisons etc…C’est forcément meilleur quand ça vient de son potager !

gratin de cote de bette du jardin sauce blanche .JPG
Mon gratin de blette et sauce blanche facile

Autres bonus de faire son potager :

Cela oxygène, et permet de se détendre après le travail,

On bronze tout en synthétisant la précieuse Vitamine D, (mais crème solaire+casquette obligatoires à certaines heures ),

Entretient en forme,

La production est saine, dépourvues de produits chimiques,

Un potager, c’est beau : on peut planter des blettes de couleurs, des tomates cerises, des capucines, des fraisiers…avec un peu d’imagination cela peut devenir un petit coin de paradis !

potager du chtateau de Castelnaud Pixabay

Objectif de mon potager cette année ?

-Un peu plus grand, avec les mêmes légumes (on ne change pas une équipe qui gagne d’autant que plusieurs ont repoussé car protégés par la neige !)

-Enrichissement naturel avec mon propre compost dont voici le guide pour faire son composteur maison !

-Des poireaux, car ça se garde longtemps,

-Des fraises, de la rhubarbe pour avoir des vivaces et faire dans le sucré !

-Des tomates en quantité pour faire des conserves…J’ai acheté des graines de variétés anciennes à Biocoop. Pour l’instant, j’ai 2 bébés qui poussent dans une coquille d’œuf ! Ils attendent d’être plantés en pleine terre mi-mai.

plante dan oeuf Pixabay.jpg
Semis dans des œufs qui pourront être replantés directement en pleine terre avec la coquille !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Faire des conserves de blettes, confitures ou congeler…

conserve cornichons Pixabay

-J’ai un poivron en pot…En septembre dernier, j’ai mis une graine d’un poivron que j’avais mangé…Je ne pensais pas qu’il prendrais si bien ! On verra s’il ne sert que d’ornement !

A vous de planter…

Ceci est juste mon expérience de débutante, appuyée par l’aide précieuse d’un ami maraîcher bio et de conseils en permaculture sur internet.

Seulement, comme ma devise c’est « toujours moins, toujours mieux », il y a beaucoup de choses dont je me suis épargnées :

-Je n’ai pas retourné très profondément mon sol, je n’ai pas désherbé ou presque le potager (sauf au tout début), je n’ai utilisé aucun engrais, aucun désherbant ni produit, je n’ai pas enrichi la terre, je n’ai pas mis plus de graines qu’il ne fallait (sur les sachets il faut faire cela pour ne garder que les plus belles pousses), j’ai très peu acheté de plants tout prêts car c’est plus économique en graines, j’ai fait des échanges avec d’autres jardiniers et j’ai récupéré ainsi des graines de panais gratuitement, j’ai planté des pommes de terre de consommation qui avaient germées, je n’ai pas pris de coup de soleil car il faut arroser les plantes le soir ou le matin et que je n’ai jamais eu besoin de « travailler » vraiment longtemps…

On a tous des terrains et climats différents, l’important est de ne pas trop investir en temps et en argent pour que le potager soit rentable et reste un divertissement, pas une contrainte !

Ne pas hésiter à demander l’avis des vendeurs ou des gens du coin…Moi qui ne connait rien à la culture en montagne (et du coup on ne peut pas se fier aux dates de semis inscrites sur les paquets !) j’ai tout simplement observé ce que faisaient les autres jardiniers de mon village pour éviter les gelés et les mauvaises surprises.

J’espère que vous tenterez l’expérience ! C’est un vrai bonheur pour moi de voir pousser mes plantes, de leur parler tout en les arrosant…en plus, pourquoi acheter autant de fleurs annuelles alors qu’au même prix vous pouvez avoir des jolis légumes à la fois décoratifs et productifs ?

Voilà quelques précieux tutos et articles pour nous aider :

>Guide pour faire pousser ses légumes, les dates de semis/récoltes et les associations possibles<

>20 fruits légumes qui peuvent pousser en pot<

>Cultiver les pommes de terre sans labour<

>Fabriquer son composteur maison<

>Article sur la permaculture Reporterre<

>Vidéo Introduction à la permaculture<

Pour vous donner des idées simples pour commencer :

futures plantations de blettes colorées La belle potagère.JPG
En pot ou en terre, des blettes très belles et bonnes ! Moins de 3€ les 35 graines bio, très facile pour débuter !
fraisier en pot suspendu
Fraisier en pot suspendu pour profiter des fraises sans avoir à lutter contre les limaces !

 

Bons futurs potagers au naturel et à nous les bonnes récoltes ! 🌈🌱🍆💚🍅🍓

Publicités

16 commentaires

  1. Ca a l aire vraiment bien comme methode mais tu ne risque pas parfois de confondre les herbes sauvages et tes récoltes sans desherber ? Ma question peu paraitre un peu bete mais je suis tres tete en l air moi je m emelerais les pinceau donc je me demande commeent tu fais 😊

    Aimé par 1 personne

    • coucou ! Ce n’est pas bête^^ C’est pour ça qu’au début quand je sème, le gros des herbes sauvages est enlevé (et comme la terre a été retournée, ça part tout seul) et il y a les cailloux en rond autour de mes semis parfois pour m’y retrouver. Je connais un peu les plantes sauvages mais je pense qu’on exerce aussi assez vite l’œil pour les distinguer. Par exemple quand les courges sortent, ce sont des grosses tiges, les tomates on des feuilles pointues et poilues etc…en quelques semaines on les reconnait très bien et il suffit de déplacer les liserons pour pas qu’ils les embêtent par exemple ^^Je pense que c’est une question d’habitude aussi. Cette année je reconnais tout hyper facilement, alors que l’année dernière j’avais parfois des doutes 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Marina,
    Ils sont vraiment beaux tes légumes et c’est vrai qu’au niveau des saveurs, ça doit être succulent !!!
    Tu as vraiment trouvé le bon plan et comme tu le dis si bien , il ne faut pas que ça soit une contrainte mais un divertissement 😉
    Bisous et bon week-end

    Aimé par 1 personne

    • Coucou ! Oui j’espère que cette année sera aussi prospère que l’année dernière 🙂 C’est ça la clé, comme tu dis, il faut que ça reste un divertissement, d’autant qu’on a la chance que nos récoltes ne sont pas « vitales ». bisous !

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou Marina,

    Tu me fais penser à un bout de jardin que les parents d’une amie nous avez laissé. On y avait planté des courgettes, de la salades, des radis (mon légumes préféré ! haha) et des tomates. Ca avaient tellement bien pris et on en été fière. C’était vraiment sympa de s’en occuper et voir à quel point ça pouvait fonctionner ! Je suis tout de même impressionné par tout ce que tu as pu récolter ! Un gros waouhhh pour les pommes de terre et ta superbe courge ! Un vrai carrosse de Cendrillon 😀 c’est tellement économique en plus et ludique quand on a des enfants !

    Bonne soirée et à bientôt

    Aimé par 1 personne

    • Oh, c’est tellement chou d’imaginer les enfants avec leur potager…Vous deviez être vraiment mignons à voir 🙂 Plus utile qu’un jeu sur écran 😉 Oui, moi aussi impressionnée car je pensais qu’au moins les légumes seraient plus petits vu que j’avais pas mis d’engrais mais même pas ! Là je mange un gratin dauphinois avec mes pommes de terre de l’an dernier. En + elles se sont bien conservé. Cette année, je vais devoir faire des purées de courge et les congeler car les petits plants sont nombreux…Ah ah, que d’aventure potagère ^^bisous !

      Aimé par 1 personne

  4. Coucou
    Qu’ils sont beaux tes légumes, ça donne très envie tout ça
    Merci pour ce super conseil
    Moi depuis que je suis avec mon chéri, j’zi pris plaisir du jardin potager
    On a eu des salades, piments, persils, ciboulets cette année
    On l’etendra l’annee prochaine, c’est bio
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s