Crème solaire, indice 50 pour le visage des laboratoires Biarritz

cible logo - petitSi vous cherchez une bonne crème solaire bio. Les laboratoires Biarritz propose différentes gammes de produits solaires Alga Maris. J’ai testé la crème et le stick indice 50 pour le visage.

Où acheter/prix : magasin bio et internet. La crème en flacon pompe visage indice 50 ici pour environ 16€, le stick solaire 12€ ici

crème solaire bio Biarritz bio visage

Points positifs :

-Le magazine « 60 millions de consommateurs »hors série n°189 classe cette crème comme « produit à privilégier, ne contenant pas de substance indésirable »(alors qu’il classe en « produits à éviter » les crèmes similaires des marques Garnier, Mixa, Corine de Farme, Etat Pur, Cien, Hawaiian tropic et Soleil Biafine.)

Ingrédients et efficacité au top, c’est un filtre minéral, grâce à l’oxyde de zinc (non chimique). La formule utilise de l‘Alga-Gorria, un antioxydant fabriqué à partir d’algues rouges de la côte Basque. Je n’ai pas de problèmes de peau après leur utilisation (différemment des gammes de pharmacie aux filtres chimiques que j’utilisais avant). Je n’ai jamais eu de coups de soleil que ce soit en altitude ou en bord de mer, alors que je n’en mets pas toujours beaucoup. J’ai l’impression que la peau est plus belle après.

INCI crème : Caprylic/Capric Triglyceride, Coconut Alkanes, Zinc Oxide, Aqua,Titanium Dioxide, Talc, Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate, Prunus Domestica Seed Oil*, Sorbitan Olivate, Polyglyceryl-3 Diisostearate, Helianthus Annuus Seed Oil,Glycerin**, Coco-Caprylate/Caprate, Alumina, Stearic Acid, Glyceryl Caprylate,Magnesium Sulfate, Gelidium Sesquipedale Extract, Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder*, Potassium Olivoyl PCA, Maris Aqua, Sodium Benzoate, Tocopherol, Potassium Sorbate, Sodium Hydroxide
INCI Stick : Caprylic/Capric Triglyceride, Coper nicia Cerifera Cera*, Cera Alba*,Titanium Dioxide, Dicaprylyl Carbonate, Polyhydroxystearic Acid, Helianthus Annuus Seed Oil, Butyrospermum Parkii Butter*, Ricinus Communis Seed Oil*, Hydrogenated Castor Oil, Octyldodecanol, Oleyl Alcohol, Gelidium Sesquipedale Extract, Maris Aqua, Potassium Olivoyl PCA, Cetyl Alcohol, Cetyl Ricinoleate, Alumina, Stearic Acid,Tocopherol, Sodium Hydroxide
crème Biarritz 50 visage INCI.jpg
INCI de la crème visage Biarritz 50, Source laveritesurlescosmetiques.com
Résistant à l’eau (donc bien pratique). J’ai déjà appliqué la crème sur peau mouillée sans aucun problème.
Hydratant concernant la crème et idéal pour les peaux grasses.
-Je les utilise pour le visage mais également le corps entier.
-Ces produits ne polluent pas la mer et les océans lorsqu’on va se baigner ^^
-Les flacons sont très pratiques, hermétiques : j’ai l’habitude de voyager avec.

-La marque est française, elle fait un beau travail pour préserver l’environnement et prendre soin de la peau avec des ingrédients nobles comme les algues. Plus d’infos sur l’état d’esprit positif de cette jeune entreprise ici.

Points négatifs :

– Il faut le dire, le zinc rend la peau un peu blanche mais je trouve cela surmontable car cela a d’excellentes propriétés pour la peau. La crème fait blanc au début mais c’est vite absorbé.

Le stick rend la peau vraiment blanche avec des traces par contre et ne peut être utilisé que s’il fait assez chaud. J’ai tenté à la montagne, et c’était trop sec pour l’utiliser !

Biarrtiz crème et stick solaire 50 sur visage.jpg
Comparatif crème solaire vs stick de la marque Alga Maris des Laboratoires Biarritz. Légèrement blanc avec la crème, beaucoup plus avec le stick.

Même si je fais confiance aux labels BIO, je garde toujours un sens critique et je croise mes sources car on ne sait pas ce que la science nous dira demain !

  • Il faut quand même avouer que la présence d’aluminium dans la composition peut questionner car on ne connait pas vraiment l’innocuité en voie externe.
  • Il semble qu’aucun ingrédients ne soit sous forme de nanoparticules (car sinon on verrait indiqué nano dans la liste INCI). On a l’habitude d’entendre que c’est mieux qu’il n’y en ai pas car ce serait des particules suffisamment fines pour être absorbées par l’organisme. Mais pour E. Questel, responsable de photobiologie Laboratoires Pierre Fabre Dermo-Cosmétique : « les nanoparticules ne pénètrent pas dans l’organisme »*. Si je me réfère à la journaliste Sophie Goldfarb « pour une bonne protection des UVA, ils [ndlr les minéraux] nécessitent d’être sous forme nano ». Petit rappel, les UVA peuvent accentuer les risques de photoviellissement et cancers. Sommes-nous donc vraiment aussi bien protégés avec une crème solaire sans nanoparticules et sans filtres chimiques ? Je lis trop de contradiction pour pouvoir donner un avis et je ne suis même pas sûre que tous les spécialistes soient d’accord. « Les formules les plus stables associent plusieurs sortes de filtres », voilà l’avis de cette journaliste.*

Moi, dans tous les cas, je ne m’expose pas au soleil pour lézarder et bronzer, c’est juste par nécessité et sur des courtes durées, et je fais donc le choix du filtre minéral pour mon visage, d’autant que c’est mieux pour l’environnement.

Application : Comme n’importe quelle crème solaire, en mettre une bonne couche et régulièrement quand on est exposé.

Le soir, penser à bien nettoyer, idéalement avec un gant de toilette et de l’huile. C’est assez tenace.

Vais-je le racheter ? Le stick, non, mais je le garde dans le sac car très pratique en cas d’urgence. En tube oui, je le rachète pour la 2ème fois.

Un avis très positif sur la crème SPF 30 dans Le magazine « 60 millions de consommateur » hors série n°189

Si vous préférez la version spray de cette gamme, vous pouvez lire l’avis tout aussi positif du blog LescarnetsdeLaura ici.

En bref… Le flacon à pompe est plus facile d’utilisation que le stick. La composition minérale en font des produits agréables à utiliser quand on veut se protéger du soleil sans filtres chimiques. Je n’utilise que cette gamme pour protéger mon visage et mon corps, à la mer comme à la montagne : la peau n’est pas brillante, hydratée et sans problème de peau après !

 

Sources :

www.laboratoires-biarritz.fr

*La Progrès, Fémina, Solaires, on se pose les bonnes questions, Sophie Goldfarb

60 millions de consommateurs, hors série n°189, Comparatif crèmes solaires

Publicités

5 commentaires

  1. Ah, enfin une crème solaire sans danger qui protège contre les effets néfastes du soleil !
    Il est vrai qu’on s’y perd un peu, beaucoup même, car les avis divergent d’une personne à l’autre !
    Bisous et bon week-end ensoleillé, avec protection solaire bio 😉

    Aimé par 1 personne

    • Tout à fait Val, on s’y perd !! Mais celle-ci est vraiment sublime pour les peaux compliquées ! Encore aujourd’hui, j’ai dû trainer dehors et ma peau n’est même pas grasse, ça l’a bien protégé du soleil 😉 Je compte vraiment privilégier les filtres minéraux maintenant ! Bises et beau weekend…au soleil mais protégée ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s