Arrêt du fond de teint il y a 1 an…Je ne pensais pas y gagner autant !

cible logo - petitPour les fans de fond de teint, comme j’ai été…Pour info, au départ, je voulais tenir l’expérience une semaine mais finalement, cela fait 1 an !

– Selon 2 dermatologues, suite à leurs traitements qui se sont avérés inefficaces sur moi (peau sensible, grasse…), j’ai reçu ce conseil ( la première fois , j’avais 13 ans ):

« Mettez un bon fond de teint de pharmacie pour camoufler vos imperfections. »

J’ai suivi ce triste conseil et aujourd’hui, je me rends compte que pour ma peau, c’était une catastrophe !

Si vous n’avez pas trouvé votre façon de nettoyer votre visage au quotidien ni compris votre peau, mettre un fond de teint est comme mettre un masque ! J’ai utilisé des fonds de teint comme La roche Posay Tolériane, crème teintée diverses, BB cream Garnier, Maybeline Stay mat et ELF, FDT Bio, Avène Couvrance (version oil free et la classique) etc…

Je n’étais jamais satisfaite : rougeurs après le démaquillage (qui te donne donc juste envie de remettre ton masque de façade le lendemain sans te poser plus de question), peau trop grasse en journée (même si la maïzena par dessus réduisait le problème ), couleur virant souvent à l’orange, augmentation des pores dilatés et la sensation assez triste qu’on n’oserait jamais sortir peau nue !…Du coup, je changeais de marque à la fin de chaque pot, attendant le FDT miracle, qui n’existe pas.

La prise de conscience :

En voyant ma peau épaisse, je me disais bêtement : » j’ai vraiment une mauvaise peau, rien à faire, même le fond de teint n’améliore rien, je suis une désespérée. » Genre de réflexion pas du tout logique : on remet la faute sur la peau, pas sur le millimètre toxique qu’on ajoute dessus…

Je n’ai pas réalisé le problème toute seule…Un jour, une collègue de 10 ans mon ainée (mais à qui on donne mon âge) m’a dévoilé ne jamais rien mettre sur sa peau sensible à part de l’huile d’argan (elle se lave à l’eau). Elle m’a fait part du fait qu’elle pensait que les fonds de teint étaient « bourrés de cochonneries » (combien vrai !) et que sa mère septuagénaire avait également une très belle peau en ayant utilisé peu de cosmétiques.

Le soir, j’ai regardé objectivement ma peau dégoulinante de fond de teint et je me suis sentie ridicule : pourquoi mettre un truc pareil (aux ingrédients potentiellement toxiques) pour se sentir belle alors que le résultat est non pratique et peu esthétique le soir venu ?

Conditions de l’expérience :

Début de l’expérience : 9 janvier 2016

Profil peau : peau sensible, grasse, sujette aux rougeurs

Objectif : arrêt de l’application quotidienne de fond de teint. Utilisation d’un correcteur Bio Lavera très localisé. 

J’ai gardé mon rituel de nettoyage du visage : lait de toilette ou argile etc (détails sur ma routine ici)

Hydratation rare, huiles végétales selon les besoins. Poudres naturelles pour matifier le jour.

Gommage au bicarbonate puis argile une fois  par semaine.

Expériences parallèles : Dans le même temps, j’ai travaillé ma respiration abdominale (où je vous explique tout dans mon article). Vous devez vous demander quel est le rapport, mais il est possible que cela ait un impact positif sur la qualité de la peau, car meilleure respiration dit meilleure oxygénation du sang donc meilleure circulation et éliminations des toxines de la peau. Dans le même temps j’ai bu mon litre et demi d’eau par jour.

La cure de désintox : les étapes

JOUR 1 : Dès le lendemain, je commence la cure de désintox, un peu mal à l’aise : Couvrance juste appliqué au doigt sur les rougeurs du nez. Un léger passage de Maïzena sur la zone T, les yeux maquillés, le blush et rien d’autre (et c’est déjà pas mal vous allez me dire ! ) Étrange de se sentir « nue ». Le soir, premier réflexe : le miroir ! Pas catastrophique mais je ne peux pas dire que je m’apprécie…

JOUR 3 : Si je sors au froid et que je me vois : la peau est rouge, j’ai des envies de fond de teint pour me cacher…Mais je tente de rester forte et de comprendre le signal : il faut que je pense à davantage l’hydrater : chose faite avec l’huile de carotte (qui colore en plus naturellement la peau), ou la crème au miel de Manuka soir et matin. La peau absorbe mieux que d’habitude.

correcteur et poudre naturelle peau.jpg
Plus de naturel avec seulement du correcteur léger, de la poudre matifiante de maïzena et d’argiles et de l’huile

1ere SEMAINE : J‘ai l’impression que la peau est plus belle. Je gagne un temps phénoménal. L’impact sur le psychologique est important ; passé le cap malheureux du « je suis nue face aux autres », arrive la fierté du « Je suis Moi ». swan-293157_960_720Et c’est là où je trouve que d’arrêter de mettre du fond de teint est important : c’est presque une façon de se dire » j’ai des imperfections, mais je les assume : si je suis sensible et que je rougis, c’est comme ça, on doit l’accepter ».

3ème SEMAINE :  J’ai toujours eu une peau hyper sensible au soleil et j’avais choisi Couvrance pour son indice de protection solaire. J’ai continué d’aller manger au soleil le midi, mais cette fois sans indice solaire, en me disant que ce serait l’occasion de tester. J’ai fait petit à petit, 15 min de soleil la première fois, un peu plus le lendemain. Avec Couvrance, elle prenait des taches de rousseur à moins d’en mettre un dose énorme et de ne pas prendre de couleur. Là, ma peau bronze légèrement (je garde une crème solaire bio Algamaris en cas d’exposition importante ;-). A se demander si le FDT ne bloquait pas le bronzage…(et donc une partie de l’assimilation de la vitamine D !-) )

nue soleil.jpg
Peau nue au soleil pas longtemps : plus aucune tâches de rousseur et meilleure capacité à bronzer.

UN MOIS :  Comme j’ai changé de type de peau (je suis passée à mixte ), la Maïzena pure ne me correspond plus l’hiver. J’ajoute donc du talc cosmétique d’Aroma-zone enrobé à l’huile de karité à ma poudre matifiante.  Je fais une chose que je ne pensais jamais oser faire : je pars au travail ou à une soirée avec comme seul maquillage du blush et le sérum transparent sur cils et sourcils (et je ne le fais pas par challenge mais juste parce que je me trouve à mon goût comme ça). En fin de journée, je ne suis pas plus moche que le matin, contrairement à une fin de journée avec FDT qui tire les traits ! Ma peau me dérange moins, les rougeurs sont moins prononcées.

Pendant de nombreuses années j’ai pensé avoir une mauvaise peau, maintenant, je me dis que je ne faisais juste pas l’effort de la comprendre et de la laisser faire !

2ème MOIS (moi ?) : Avec le redoux, je mets une poudre matifiante naturelle, peu importe laquelle, ma peau ne tiraille plus.  Avant j’évitais le miroir après m’être démaquillée, ce n’est plus le cas.

4ème MOIS : J’ai reçu un échantillon de fond de teint et j’en ai remis un jour. De revoir ma peau orange et grasse irrégulière le soir m’a vacciné ! On ferme l’échantillon, on le donne à une amie et on fait le pacte avec soi-même de ne plus y avoir recours. Un correcteur sur les rougeurs éventuelles suffit amplement ! Mon séjour à Majorque m’a fait réaliser que mon visage était capable de bronzer (à condition d’avoir juste une crème solaire bio et pas 3 couches de fond de teint avec SPF…)

traffic-lights-77332_960_720.jpg
Remettre du fond de teint c’est comme feu orange : la couleur vire en fin de journée et ça brille !

6ème MOIS : Je suis convaincue par l’expérience. Sans savoir pourquoi je trouve que ma peau fait plus jeune (moins de rides, ou tout simplement pas de FDT qui file dans les rides pour alourdir le visage !) J’utilise en plus moins de produits cosmétiques, donc c’est vraiment économique. Je vais régulièrement au soleil et bizarrement je ne prends plus de taches de rousseur comme avant mais un bronzage homogène (inespéré !) J’ai fabriqué ma poudre matifiante parfaite pour illuminer ma peau : j’ajoute un peu d’argile jaune ce qui donne une nuance dorée à ma peau rosée sans être trop couvrant. Vous trouverez ma recette dans mon article sur les poudres matifiantes ici.

8ème Mois : Je réalise que je n’ai plus de bouton, ou vraiment occasionnellement. Le FDT les favorisait-t-il ? Je ne mets presque plus du tout de correcteur, signe que j’ai beaucoup moins de bouton et de rougeurs !

10ème Mois : Je (re) craque. Des réductions sur les FDT bio…J’achète, j’en mets un jour. Une cata, peau qui tire, qui graisse qui rougit malgré les bons ingrédients. Je donne le gentil (et dernier !!!) fond de teint de ma vie.

1 An : Ma peau a traversé toutes les saisons, tous les climats sans fond de teint : j’y ai absolument tout gagné !

scrapbook-1653897_960_720.jpg
Arrêt fond de teint : la peau libérée d’un cosmétique !

EN BREF…Pour moi, arrêter le FDT n’a engendré que du positif :

  • plus bel aspect de la peau : de grasse, elle est devenue mixte et avec moins de rougeurs : elle s’équilibre.
  • gain de temps le matin et au démaquillage,
  • impact sur le moral (se penser « belle » sans maquillage)
  • meilleur bronzage
  • gain d’argent : environ 30€/an
  • gain de place dans les placards
arret FDT illustré.JPG
Les étapes de ma désintox au fond de teint

Je suis un peu énervée contre moi-même car je pense que ma peau aurait été bien plus belle aujourd’hui si je n’avais jamais mis de fond de teint de ma vie. Tentons de récupérer le temps perdu à coup de simplicité ! Je compte d’ailleurs vous partager mon nouveau challenge : celui de nettoyer mon visage sans aucun cosmétique ! (rendez-vous dans un an pour le résultat 😉 )

Faire un jour sans fond de teint par semaine ne vous donnera pas de vrais résultats, mais c’est un début ! Il suffit de commencer par n’appliquer que du correcteur et de la poudre matifiante naturelle le matin et d’adapter par la suite les soins en fonction des besoins de la peau (qu’il faut apprendre à écouter^^). Maintenant j’arrive même à faire sans aucun des 2. Toucher sa peau nue, se sentir bien sans maquillage est une renaissance. L’expression être bien dans sa peau prend tout son sens !

Et vous, pourriez-vous arrêter le fond de teint ou n’avez-vous jamais été addict ?

 

Merci Pixabay pour certaines images d’illustration

Publicités

24 commentaires

  1. Perso, je n’ai presque jamais mis de fond de teint, car je ne trouve pas cela indispensable, pas joli, et pas naturel. En revanche, j’apprécie les poudres, ou les crèmes teintées légéres 🙂
    Merci à toi pour ce partage d’expérience. Vive le naturel !

    Aimé par 2 people

  2. Coucou la Miss,
    Moi, aussi, j’étais accro au fond de teint, je perdais du temps à lire les avis sur les différents sites en ligne et chaque nouveauté était décortiquée !

    Désormais, j’applique une crème teintée légère qui ne fait pas « effet masque » et poudre matifiante naturelle !

    J’attends de lire ton expérience pour nettoyer ta peau sans aucun cosmétique, je comprends pourquoi la petite recette avec la pomme de terre t’a tout de suite plu 😉

    à bientôt, Val

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne mets pas de fond de teint et me maquille jamais, sauf événement genre sortie ou repas de famille, et quand je dis ça à mes collègues par exemple elles sont choquées ! Je ne mets pas de poudre mais une bb crème si je me maquille. J hydrate le matin avec de l eau micellaire. Le soir du lait démaquillant et c est tout.

    Aimé par 1 personne

    • Simple et efficace ^^ J’ai eu cette routine, mais c’était encore trop compliqué pour ma peau. Quand on sait que les eaux micellaires (en tous cas celles que j’ai testées ) me desséchaient littéralement la peau, on peut se dire que je suis vraiment compliquée ! Mais tu fais bien de parler de ta routine car je suis sûr qu’elle conviendra à plein de gens ! Par contre j’aime bien le lait de toilette le soir, ou au moins de temps en temps, ça ma peau est d’accord ah ah

      Aimé par 1 personne

      • je prefere le lait plutot qu une creme de nuit, c est trop gras et ca me donne des boutons 😉 je prends l eau micellaire d yves rocher, j ai une peau plutot mixte

        J'aime

      • ça me fait pareil, oui !!! Après il faut tâtonner pour trouver ce qui nous correspond ^^ Tant mieux que celle d’Yves Rocher te convienne…moi je tolère pas grand chose pour le visage de cette marque (et des autres marques d’ailleurs 😀 )

        Aimé par 1 personne

      • Alors oui et non…Très compliqué car pendant des années j’ai voulu faire comme tout le monde, nettoyer avec les produits du commerce, mettre du FDT, de la crème hydratante et je souffrais de grand inconfort et d’incompréhension de la part de tout le monde. Mais maintenant que j’ai compris, je me dis que j’ai plutôt de la chance, ça me coûte presque plus rien à part des poudres d’argile et de maïzena pour faire ma poudre de jour…J’ai quasi plus de rougeur, de graisseur et d’inconfort. Je cherche plus trop à comprendre…mais je gagne du temps et de l’argent !-) J’espère vraiment que d’autres personnes dans ma situation trouveront leur routine simplifiée adaptée !

        Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour, cela peut être intéressant pour d’autres ta méthode « moitié de l’année », lol ! Oui, bien sûr c’est une question de personne et ceci est juste mon expérience…Mais je me demande quand même si les peaux à problème s’en sortent pas mieux sans sur le long terme ? Tu as peut-être déjà une jolie peau ? Contente qu tu ais trouvé ton fond de teint adapté ^^ Ah ah, l’été, oui, je me rappelle, c’était le pire pour moi 😉 L’hiver, je conçois que ça fasse office d’hydratation et de protection oui !-) Mais maintenant je suis arrivée au « toujours moins toujours mieux », alors j’y reste 🙂 Des bises ^^

      Aimé par 1 personne

      • Tout comme toi les dermato ne m’ont jamais dit que le maquillage pouvait être en cause donc je ne l’ai jamais mis en cause, il faut un fond de teint adapté je pense. J’ai souvent remarqué des jeunes filles dans mon entourage qui ne se maquillaient pas et avaient pourtant de gros problèmes de peau… Mais aucune idée chacun sa peau et donc ses soins 🙂

        Aimé par 1 personne

  4. Oui, c’est vraiment une question de peau…(et de pot 😉 Plus complexe qu’on ne le pense en effet et même pour les dermatos, ce n’est pas facile de faire les bons diagnostiques, je l’ai vu pour moi aussi ! Les fonds de teint qui seraient les plus adaptés aux peaux à problème d’après les dermatos sont ceux qu’on trouve en pharmacie…Or il y a pas mal de pétro chimie même dans les Avène. La paraffine, le silicone, le paraben sont pas top quand même sur la peau, en tous cas, je crois bien que ça accentue les comédons chez moi et je fais limite de l’allergie à ces produits ! En effet, il y a beaucoup de gens qui ont des problèmes de peau, même chez ceux qui ne mettent pas de fond de teint…Mais bon, à savoir, certaines auront toujours une belle peau avec ou sans fond de teint et d’autres devront y faire attention…Apprendre à se connaitre reste l’idéal…ça va il nous reste toute une vie pour mener l’enquête^^

    J'aime

  5. Tout d’abord je te souhaite une bonne année 2017
    Merci pour ces conseils judicieux
    je ne suis pas fan de fond de teint, pas que je déteste mais j’ai la peau grasse et presque tout ce que je fait, elle ne la supporte pas
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonne année Anita ! Que 2017 soit toujours un plaisir pour suivre tes aventures blogesques ^^ Je pense qu’en plus certains climats ne doivent pas aider à aimer les fonds de teint. Par chez toi, ça ne doit pas être l’idéal ! Cela dit quand on a un belle couleur de peau comme toi, je crois que le naturel reste ce qu’il y a de plus joli ^^ bisous !

      Aimé par 1 personne

  6. Je ne suis pas accro au fond de teint, mais j’avoue que j’en mets souvent. T’as raison Marina, avec toutes les cochonneries qui existent dans un fond de teint, on doit faire attention. Un conseil que je vais suivre des aujourd’hui! Merci!

    Aimé par 1 personne

    • Oh, après je ne diabolise pas non plus la chose…Il suffit de voir le résultat que ça donne sur soi. Je suis sûre que tu l’utilises à bon escient Mari ^^ Suivant la compo, cela fait une hydratation qui correspond à certaines. Mais les peaux compliquées peuvent en tous cas se demander si ça n’aggravent pas leurs problèmes…

      Aimé par 1 personne

  7. Le fond de teint est également banni de ma routine maquillage depuis au moins 5 ans et je n’utilise plus que des poudres minérales de façon localisée. Comme toi, il y a quelques années, un dermatologue m’avait conseillé d’utiliser une BB crème de parapharmacie; c’était moins moche qu’avec un fond de teint lambda mais j’ai fini par ne plus supporter d’avoir une « épaisseur » sur le visage. Quand on a le teint trop maquillé, on a vraiment hâte d’arriver au soir pour tout enlever ! Je te rejoins complètement, ma peau ne s’est jamais aussi bien portée que depuis que je me suis débarrassée de ce genre de produits. Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    • Merci Prunelle sauvage pour ton témoignage ! Je vois qu’on a toutes les deux vécu cela comme une libération. Je suis d’accord, pour moi pareil, la BB crème m’étouffait 😉 J’espère que des jeunes filles nous liront avant de se tartiner de cochonneries car je suis sûre que j’aurais eu une plus belle peau aujourd’hui si je n’avais jamais mis de fond de teint ! Bonne journée ^^

      J'aime

  8. Coucou eh oui moi aussi j.ai dit bye bye au fond de teint je ne mets que de la poudre matifiante et du blush et bien je suis tellement plus heureuse,beaucoup moins de boutons moins de rougeurs et pourtant je suis loin d.avoir une peau nickel elle est hyper sensible couperosée et’mixte oui ça fait rêver…et bien ma peau est moins grasse plus belle ,incroyable moi qui suis adepte du fond de teint depuis 30ans…finalement avec l’age,j.ai 46 ans,on s.accepte d’avantage et puis je mise davantage sur les fringues et autres accessoires. En un mot je me demande pourquoi je n.ai pas essayé ća avant

    Aimé par 1 personne

    • Coucou ! Je vois (ou plutôt je lis ^^) qu’on a la même peau de rêve, hihi. Mais oui, elle est contente qu’on lui fasse confiance en lui mettant juste de la poudre matifiante. Tu décris bien ce que j’ai vécu et je suis ravie de savoir qu’à 46 ans, on est toujours bien sans fond de teint 🙂 Pour moi la seule chose compliquée à gérer c’est que je ne peux pas mettre d’huile ou de crème hydratante…mais, pour info, j’ai parlé de ma pratique à une dermato (c’est à dire que je ne mets aucune hydratation, sauf de temps en temps une crème solaire bio et juste de la poudre faite maison et du blush) et elle m’a dit que du moment où je me sentais bien (pas de tiraillement), il n’y avait pas de problèmes à continuer…Donc continuons sur les voies de la simplicité 🙂 à la prochaine ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s