Se complexifier la vie jusque dans les chiottes…

Est ce que cette photo vous désole autant que moi ?

Pour moi, c’est la symbolique de notre folie de la complexité et du « tout fric » à l’état pur. Quand je vous disais dans un autre article qu’on avait dépassé le stade des technologies pour vous simplifier la vie...

2021, à mon travail, on trouve un appareil en plastique massif pour mettre des rouleaux de papier fait avec des arbres en rouleau (de format non universel, c’est plus drôle pour péter les plombs). Pour le changer, j’ai dû avoir une formation de 15 minutes, sans être vraiment sûre d’avoir compris.

Ce que j’ai compris par contre, c’est qu’on jette tous les jours ce papier dans la poubelle qui se rempli très vite (qui dit poubelle, dit sac plastique, dit travail des femmes de ménage). Sous le prétexte d’hygiène, on a arrêté les torchons et les sèche-mains. Déforester ? Tout le monde s’en fout, ce qui prime c’est l’hygiène, enfin, soi-disant.

Un vulgaire savon, pas cher et efficace ? Vous rigolez ? Ce n’est plus dans l’air du temps, c’est sale !!! Non, à la place ce magnifique flacon poussoir. Que tout le monde touche. Qui ne marche plus (mes collègues et moi avons passé 30 minutes pour le réparer, en vain tellement le fonctionnement est complexe)

Le résultat de cette complexité qui se veut hygiéniste et pratique ? : je vois de moins en moins les gens se laver les mains, voire, s’essayer sur son jean tellement ce système est aberrant et chronophage.

Un torchon qu’on lave régulièrement à 60degrés, un savon : revenons à l’essentiel. Cela marche, ça prend pas la tête aux salariés pour savoir comment en changer, c’est ludique, ça sent bon…SIMPLICITE !!!!

Dites-moi si c’est pareil à votre travail ou dans les lieux que vous fréquentez…

7 commentaires

  1. Bonjour,
    oui au boulot le covid sert aussi de prétexte à l’usage du jetable et bien souvent du plastique. Mon client actuel est une grosse société française qui exige le port du masque jetable (uniquement) dans ses locaux et ça me désole, mais c’est ainsi..Idem pour les lingettes désinfectantes..Notre coin repas (minuscule, pour nous les externes) a été condamné, ce qui complique les repas (plus de frigo ni micro-ondes..). Quand à l’entreprise de mon mari, ils distribuent des goodies à tour de bras (d’ailleurs certains les refusent carrément, ce qui me console un peu..). Et, cerise sur le gâteau, sous prétexte de ‘zéro déchet’ c’est distribution générale de tasses…en plastique ! Bref il reste du chemin à parcourir.

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis pas d’accord.
    OK le papier ça paraît moins écologique.
    Mais un savon à l’ancienne, on étale les bactéries.
    Un torchon c’est pire, car les mains sont plus ou moins bien lavée c’est un nid à bactéries.
    Du coup je préfaire le savon liquide et les serviettes en papier.
    Par contre, si on parle écologie, je ne comprends pas qu’on ne reprenne pas les bouteilles en verre avec consignes comme avant le plastique…
    Voili voilà 😁

    Aimé par 1 personne

    • Tout à fait pour le verre.
      Ces papiers et savon liquide enplastifié n’apportent pas de meilleure hygiène vu que je vois de moins en moins de personne se laver les mains du fait que c’est non pratique…Et pour faire tourner et tomber le papier et faire sortir le savon, il faut tourner une molette en plastique que personne ne lave, sauf moi, quand je fais le ménage… Ces molettes sont forcément sales. On ne se rend pas compte de l’impact de ces installations si tout le monde fait ça sur terre : ça se casse, on doit en changer souvent en plus et cela ne se recycle pas. Pour moi, même si un torchon et un savon gardent un peu plus de bactérie, c’est simple et écologique. Notre priorité, vu notre nombre c’est d’économiser les ressources, et ça devrait primer sur le reste. Après pour la covid, on peut avoir un savon liquide poussoir simple, et des torchons qui tournent ou des mini torchons à usage unique (avant de les laver), comme font certains resto.

      J'aime

      • Oui, à mon travail c’est simple, on tire sur le sopalin, il se détache tout seul. C’est quoi cette histoire de molette à tourner. Effectivement ça ne semble ni pratique ni écologique. Une simple barre en bois dans laquel on met un rouleau serait suffisant. Nous avons cela dans les attelier.
        Il me semble qie nous devrions revenir aux escentiels tout en tenant compte de la problématique des virus.
        Bonne journée

        Aimé par 1 personne

  3. J’avoue que j’hésite, les essuies sont assez rapidement humides, il faudrait un bon roulement alors. Mais ce serait moins malheureux, comme tu dis, que tout ce monceau de papier jeté à la poubelle aussitôt. Pour le savon, j’ai horreur des savons solides, mais au bureau, on a de petits flacons pompe, perso je trouve ça correct…

    Aimé par 1 personne

Répondre à faitdesbulles Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s