5 astuces pour que sortir son chien soit toujours un plaisir (et un gain de temps )

Pas facile d’être systématiquement motivé-e- pour sortir son toutou…Juste avant d’aller travailler, on surveille l’heure ; le soir, il peut faire froid…et il ne manquerait plus qu’il pleuve !

promener son chien été.JPG

Ces sorties sont pourtant indispensables pour ces ancêtres du loup, privés de toilettes sur leur propre territoire ! Il suffit d’ailleurs de se mettre à leur place pour comprendre la gêne occasionnée. Les vétérinaires préconisent un minimum de 2/3 sorties par jour pour satisfaire les besoins naturelles et soulager la vessie, au risque d’occasionner des problèmes de santé (et d’incontinence !) en vieillissant. Le manque de sortie peut aussi favoriser des problèmes comportementaux, liés à une vraie détresse (destruction, aboiement, agressivité etc).

Il existe plusieurs « stratégies » lorsqu’on vit la sortie comme une corvée :

Certains sortent en pyjama l’œil hagard tandis que d’autres sont déjà en tenue de combat bureautique, limite les clés de voiture à la main et les yeux rivés sur la montre.

Le matin, le propriétaire canin de tous poils n’a qu’une idée en tête : l’arrivée de l’étron pour rentrer dans la foulée.

Le « mal-levé », sera prévenu par l’odeur peu aimable qui s’en dégagera, le nez encore à jeun, tandis que le « prêt à bosser » préparera son placage au sol, le sac à déjection sur la main depuis le début de la balade.

Pourtant les sorties canines peuvent être des bons moments…et donc devenir non pas des pertes de temps mais des instants précieux !

Voici 5 astuces pour davantage apprécier en toutes circonstances ces sorties canines :

promener son chien hiver.JPG

1) Prendre une boisson avec soi pour commencer ou prolonger son petit-déjeuner. J’adore affronter le froid avec ma tasse de thé fumant qui réchauffe mes mains ! Cela oblige aussi à prendre le temps sans stresser Mirza.

2) Faire un mini miracle morning, c’est à dire bien commencer (ou finir) la journée, tel un sas de décompression. On peut méditer en regardant la nature, en observant comment un chien est heureux juste en flairant des odeurs et en s’amusant avec un bâton. D’ailleurs, quitte à être dehors, autant faire des exercices bénéfiques de respiration, voire des étirements, ou courir (un peu) avec Toutou ! Imaginez à quel point cela améliorera votre santé que de respirer pleinement 20 minutes par jour et de faire des exercices ! Soit plus de 2h par semaine ! (et hop, plus besoin d’aller en salle de sport 😉 )

<Réapprendre à respirer, mode d’emploi : plusieurs exercices faciles>

<Sculpter sa silhouette en 5 minutes par jour avec squat et exercices simples>

<Proprioception : l’exercice de mon ostéopathe pour m’entretenir discrètement>

Il est aussi possible de se retrouver avec d’autres propriétaires de chiens et les laisser jouer pendant que vous lisez un livre inspirant sur un banc.

Finalement, ces sorties n’ont pas nécessairement besoin d’être longues (au moins 5/10 minutes), mais elles peuvent surtout être bien remplies et vous mettre en bonnes conditions physiques et psychiques !

3) Garder une base de rituel, par exemple commencer la sortie dans le même secteur (idéalement sans laisse) histoire d’attendre que Toutou se soulage (près d’une poubelle ;-).

Ensuite, changer les itinéraires afin qu’il découvre des nouvelles odeurs. Selon moi, c’est comme s’il lisait ses mails ! La diversité des odeurs est aussi « passionnante » que lorsque nous regardons le fil d’actu de nos amis sur Facebook !-)

Puis, jouer avec lui. Ainsi, il saura qu’il est récompensé d’avoir fait ses besoins et ira donc plus vite en besogne ! Attention de ne pas faire l’inverse, c’est à dire jouer dès le début de la sortie : j’ai remarqué que beaucoup de chien « oublient » d’uriner à cause de l’excitation du jeu !

4) Travailler l’obéissance. Ordonner un « assis », « pas bouger » maintiendra ses bonnes habitudes et votre complicité. C’est souvent face à un danger qu’on se rend compte que notre chien devrait être plus à notre écoute…Donc rien de plus simple que d’entretenir l’obéissance pendant la balade, récompensé par la voix et/ou le jeu. Le but étant aussi d’associer apprentissage et plaisir.

5) Libre à vous d’ajouter d’autres choses pour vous faire gagner du temps : par exemple se brosser les cheveux dehors, faire de la gymnastique du visage, brosser son chien etc…

man-3030653_960_720.jpg

N’oublions pas que Médor, selon son âge, sa race et son tempérament aura besoin de grandes sorties pendant vos congés, en plus de ces sorties quotidiennes.

Bonnes balades ! Whaf !

 

Sources :

https://ouafmag.com/combien-de-sorties-pour-un-chien-activite-physique/

http://www.10-min-pour-etre-heureux.com/miracle-morning-methode/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s