Citation

« Certaines personnes sont tellement pauvres qu’elles ne possèdent rien d’autres que de l’argent. » Rodolfo Costa (auteur péruvien)

Vous retrouverez cette citation sur le site comment-economiser.fr sur l’article court  touchant et positif : Un homme riche a envoyé son fils à la campagne. Voici ce qui s’est passé à son retour.

Publicités

6 commentaires

  1. « On ne peut savoir ce qu’est vraiment être pauvre lorsqu’on ne l’a jamais été » (peut-être de Confucius)

    Cette vision du riche et du pauvre est très minimaliste. Elle regroupe tout un ensemble de préjugés. On peut être riche d’argent sans être systématiquement inhumain et l’on peut être pauvre de la même manière sans être humain. L’argent ne définit pas ce que l’on est. Quel pauvre ne voudrait pas avoir de l’argent, ne serait-ce que pour se nourrir, vouloir offrir une vie confortable à sa famille ? Et oui, pourquoi pas un smartphone ?

    Cette pratique actuelle de lutte continuelle entre le riche et le pauvre m’ennuie quelque peu. Que veut dire ce texte ?

    Faut-il se contenter de vivre dans la nature à la belle étoile pour être heureux ? Vivre dans une belle maison, pouvoir boire un verre de champagne au bord d’une piscine, veut-il forcément dire que l’on est une personne abjecte ?

    Et bien non !

    J’ai été pauvre, j’ai dormi dans la rue, j’ai fait les poubelles pour manger, j’ai pleuré seule la nuit, la peur au ventre, dans cet univers qui n’était pas le mien… et cela pendant plus de 2 ans. Et maintenant, je vis dans ce confort que cet article remet en cause. Je mange à ma faim, je n’ai plus le souci à me demander où je dormirai demain, je bois du champagne, je peux m’offrir un restaurant de temps en temps, etc. En gros, je suis devenue une « bourgeoise » ! Et cette évolution de situation fait-elle de moi une mauvaise personne ? Une personne sans foi ni loi ? Ma situation actuelle m’a-t-elle fait oublier qui j’étais ? Mon parcours douloureux ?

    Alors cette histoire de gamin riche qui va « vivre chez les pauvres » afin de comparer sa vie à la leur, me peine profondément.

    Pourquoi ne pas plutôt aider les pauvres à devenir riches, plutôt que vouloir faire des riches, des pauvres. C’est absurde !

    On ne doit pas pousser les gens vers le bas, mais vers le haut !

    Or, ce n’est que mon point de vue et cet article ne m’a pas plu. Il est si facile de ne critiquer qu’un côté sans en percevoir la substance ou comme dirait ce vieux Rabelais « la substantifique moelle »

    Ceci dit, merci beaucoup pour ce partage et j’espère que tu ne m’en voudras pas pour ce commentaire quelque peu enflammé… Ah, nous, les espagnoles (d’origine, je suis), nous avons ce volcan de la passion en nous…

    Bisous à toi et bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je me doutais que tu réagirais 🙂 Je pense que tu surinterprètes et ce n’est pas ce que veux dire le texte. Car évidemment je suis 100% d’accord avec ce que tu dis, et je suis sûre que l’auteur aussi. 😉 Je comprends d’ailleurs que tu sois particulièrement sensible à cette thématique. Avoir une vie comme cela doit énormément ouvrir et donne une vraie philosophie de vie !
      Mais le propos ici est : « être riche ne fait pas tout »,  » avoir peu, peut permettre de mieux comprendre les valeurs des choses ». Il ne faut pas aller plus loin selon moi.
      L’autre chose, moi je n’ai pas tellement vu la notion de riche contre pauvre, mais plus de riches citadins contre campagnards peu riches (mais pas pauvres dénués de tout !)
      Il ne dit pas « être pauvre c’est avoir tout », ni « être riche c’est être dénué de la valeur des choses ». Ces deux dernières sont de l’interprétation par rapport au texte, non ?
       » Tout ce qui est rare est cher, (la phrase « juste » de base)
      Un cheval bon marché est rare, (équivoque sur le mot « rare »)
      Donc un cheval bon marché est cher « (figure de sens, syllogisme).
      Être pauvre (A) permet de voir la valeur de la vie (B). (la phrase « juste » de base. Si A inclut B, cela ne veut pas dire que non A inclut non B !)
      Être riche ne permet pas de voir la valeur de la vie (équivoque car on écrit que non A inclut non B ce qui n’est pas exact)
      Donc être pauvre, c’est avoir de la chance par rapport à un riche…(aberration, on est toute les 2 d’accord !)

      L’idée maitresse est que le lecteur ayant un niveau de vie moyen arrête d’envier les gens toujours plus riches. L’auteur ne s’adresse effectivement pas à des gens qui sont en manque d’argent vital. C’est pas facile en même temps d’arriver à s’adresser à tout le monde ?! Une phrase à ce sujet aurait-il été bienvenue ? Oui vu que tu y as réagis.

      Mais l’important est qu’on est d’accord sur tout…sauf sur ce que veut dire en profondeur le texte ^^ Et comme on n’est pas noté…
      hihi, je te rassures, je n’ai pas d’origine espagnol mais je me suis aussi déjà « un peu enflammée » sur tes posts…Chacune notre tour ^^ c’est pour la bonne cause. Il n’y a rien de plus important que de confronter des idées pour avancer, j’en suis convaincue ! Le but n’est même pas de savoir qui a raison puisque c’est souvent personne 🙂 des bisous ^^

      Aimé par 1 personne

      • D’accord avec ton commentaire. Il est vrai que nous avons un niveau d’analyse différent, peut-être dû à un parcours différent. Mais, ton analyse est aussi juste.
        Et c’est ce que j’apprécie entre nous 2, c’est cette facilité d’échange en bonne camaraderie. Et bien sûr que l’objectif n’est certainement pas de savoir qui a tort ou raison. Nous avons comme le tout un chacun notre point de vue, c’est ça la richesse et c’est évident que c’est ce qui fait avancer le monde. C’est aussi vrai que tu t’es également un peu enflammée sur mes posts. Tu as peut-être des origines latines cachées ? 🙂
        Merci de cet échange 🙂
        Pleins de bisous aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

      • hihi…de toute façon chacun sait qu’il y a un vrai amusement à l’argumentation…même pour discuter d’un point virgule dans un article, haha (nos profs de français en savaient quelques chose, de même que les avocats ;-).
        La thèse de l’origine latine me plait…Tu sais, quand on me demande mes origines et que je lâche un « ba, je suis française même en remontant bien… »ça fait un peu fade comme réponse…Surtout quand ta voisine canon explique qu’elle est issue d’un incroyable mélange latino russe mdr !
        Mais sachant que la plupart des espagnols ont un caractère affirmé, si moi, j’ai tendance à avoir des écrits enflammés, est ce que j’ai plus de chance d’avoir des origines espagnoles ? Loooool, STOP ahah. Est vrai ce qui arrange, j’ai bel et bien des origines espagnoles…(juste dans mon prénom, chut). Merci de ces échanges aussi, ça booste les intelligences et oblige à toujours nous remettre en question, preuve d’ouverture ultime et d’un cerveau qui ne vieillit pas 😀 Des bisous à bientôt 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s