Ciboulette sauvage : cadeau de Dame Nature !

cible logo - petitEnvie de balade « à but »ce weekend ? Partez à la recherche de la ciboulette sauvage…

Si vous vous baladez en Europe, Asie et Amérique du Nord, il y a de grandes chances pour que vous rencontriez Miss Ciboulette sauvage, que l’on peut cueillir de décembre à octobre (en fait quasiment toute l’année !) en zones ensoleillées.

Et oui, on peut agrémenter ses plats gratuitement en faisant son marché dans la nature (champs ou jardins non traités, pas près des routes) ! Imaginez les bonnes salades, les omelettes, les fromages frais à la ciboulette sauvage (qui a plus de goût que celle du commerce tout en étant riche en vitamines A, C… !)

Elle est assez facile à reconnaitre avec sa forme cylindrique et son odeur d’ail une fois coupée. Ramassez-la une première fois avec un-e- connaisseur si vous avez des doutes.

Il suffit de bien la rincer et de la couper en fines rondelles dans les plats, au dernier moment. Vous pouvez la congeler ou la sécher (mais elle garde peu de goût avec cette dernière méthode.)

ciboulette

Vous pouvez aussi en replanter dans votre potager où elle protégera les autres plantes de certaines maladies. Replantée en pot, cela devient une idée cadeau sympa surtout que c’est facile d’entretien avec de jolies fleurs mauves^^

Pour l’entretien de votre ciboulette chez vous : Rustica.

Toutes les propriétés de la ciboulette ici.

On s’abstient de tout arracher ou de couper comme un barbare les pauvres plantes pour qu’elles continuent leur développement.

A vous les bons petits plats relevés de ciboulette sauvage ! Moi, ce que je préfère ? Faire une salade bien craquante avec une sauce à la moutarde et parsemer le tout de ciboulette sauvage de mon jardin !

Bonne cueillette printanière !

 

Sources :

http://bonnes-a-croquer.blogspot.fr/2015/01/la-ciboulette-sauvage.html

http://www.mr-plantes.com/2014/03/amie-du-coeur/

http://www.jardiner-malin.fr/fiche/ciboulette-culture-semis.html

 

Publicités

2 commentaires

  1. Hello !
    Moi aussi, j’adore profiter des cadeaux de dame nature. Attention à échinococcose qui sévit notamment dans le nord est, quand on récolte des trucs près du sol. Bien bien rincer ! ( moi je ne consomme rien de cru ramassé en terrain sauvage près du sol, même bien rincé, je préfère éviter. )
    Dans le même registre, il y a l’ail des ours : délicieux ! Pareil : plein de gens le consomment cru ; moi je préfère le cuire. C’est super bon, ça a un goût plus proche du poireau que de l’ail ( quand c’est cuit, du moins. Cru, j’ai pas goûté ). Pour l’ail des ours, attention à ne pas le confondre avec les feuilles de muguet. L’ail des ours sent l’ail, le muguet, non. Bonnes récoltes. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Oui, exact l’est et massif central surtout! Et un peu partout en France on risque l’échinococcose (quel horreur ce truc !). Mais on a moins de risque en mangeant des fruits non rincés qu’en possédant un chien (je viens de lire ça !). C’est important de connaitre les risques oui, d’où l’importance de bien bien rincer comme tu dis !!! https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chinococcose. J’avoue qu’il m’est impossible de résister à manger des fraises des bois sur place…
      Génial aussi l’ail des ours, c’est clair ! J’ai testé cru en salade, les fleurs aussi, c’est très fin ! Cuit dans des pains type chappattis ❤ C'est clair que la feuille ressemble au muguet :-s ah ah bonjour l'intoxication, merci pour l'astuce 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s