Ce que j’appelle la théorie du  » Less is more »

accueil chaise musée
Chaise au design épuré Starck

Ce qui me tient à cœur c’est de transmettre mes trucs et astuces (en perpétuelles recherches d’amélioration) pour « bien » vivre au quotidien, se sentir belle/beau, se faciliter la vie avec un peu moins d’argent, en gaspillant moins de temps, en préservant notre environnement mais tout en gardant un aspect qualitatif, satisfaisant et efficace de nos diverses actions. D’où le nom de mon blog qui sonne pour moi comme un slogan : Toujours moins, toujours mieux : la théorie du « Less is more ».

Pourquoi ce titre ?

En cours d’Arts Plastiques en Terminal, notre prof nous parlait du courant minimaliste en architecture et design d’intérieur. Je trouvais le principe purement génial : réduire les objets à leur minimum tout en gardant une praticité d’utilisation optimum ! C’est d’ailleurs l’architecte et directeur du Bauhaus Ludwig Mies van der Rohe qui s’est emparé de ce magique « Less is more » pour illustrer le mouvement dans les années 60.

Plus d’info sur le courant minimaliste en question : ici

Mais rendons à César ce qui appartient à César : Less is more est né dans le cerveau d’un certain Robert Browing lors de l’écriture du poème Andrea del Sarto au 19ème siècle.

Plus d’info sur la première utilisation de « Less is more » : ici

L’expression less is more parle d’elle même et il est dur de trouver une traduction aussi efficace en français, c’est pourquoi j’ai nommé mon blog « toujours moins, toujours mieux » en me disant que cela parlerait peut-être davantage aux non anglophones.

Mais fin de ce long bavardage écrit, et voyons ce qui peut nous simplifier la vie, que se soit dans la vie quotidienne, par des activités, en cuisine ou dans la salle de bain^^ …Less is more !-)

Publicités

7 commentaires

  1. 100% d’accord avec cette démarche du ‘moins pour le mieux’. Personnellement, c’est ramener les choses à leur plus simple expression, sans chichis superflus. Un chant a capela en est un exemple : Il suffit d’une voix pour bouleverser, là où d’autres auront mis en oeuvre une symphonie, plus délicate et ô combien plus compliquée à exécuter, et nécessitant des dizaines de moyens et de personnes….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s