Ces jeux qui consistent à tuer les autres…

Par le biais de mon travail, j’ai testé le laser game. En gros, 2 équipes qui s’affrontent pour se tirer dessus, avec des bruits qui imitent la mort dans une ambiance de vielle cave abandonnée et glauque. (un extra terrestre me lirait, il commencerait déjà à flipper)

Jouer à tuer me choque. Tout est dit. Que ce soit en jeu vidéo, en paintball, en tout ce que vous voulez, je ne vois rien qui justifie cet amusement.

Je ne comprends pas du tout l’attrait de jouer à tirer dans la tête de ses collègues ou amis. Je me questionne vraiment sur les méfaits psychiques sur un enfant qui prend une arme qui parait très réelle pour tirer sur les autres, et ce, dès 6 ans, âge minimum pour participer à cette activité.

En dépit d’être terrorisée par cette expérience, j’ai pensé à tous ces pays en guerre qui doivent survivre dans la peur. Que pensent-ils de ces d’occidentaux riches, qui, par ennuis de trop-plein de confort, jouent à se faire peur ?

A-t-on vraiment besoin d’exorciser notre violence par ce biais ? Un footing dans la nature ou un sport quelconque ne suffirait pas ?

Alors, oui les psychologues nous disent que c’est assez naturel pour le enfants de vouloir jouer à la guerre, mais ils précisent qu’il faut rester vigilant afin de rester sur de l’imaginaire et des jeux peu réalistes. (cf l’article de l’Express ici)

L’art de viser une cible avec un arc, une arme, je l’entends. Mais « s’amuser à tirer sur des gens », même en faisant semblant, il y a vraiment quelque chose de malsain. Surtout pour des gens fragiles, des jeunes en particulier : qui est capable de juger cela à l’entrée de ce genre d’activité touristique ? Personne.

On banalise le fait de s’entretuer. Et apparemment, c’est dans l’air du temps, alors que nos actualités sont minées de faits d’une extrême violences : attentats terroristes et j’en passe.

Chacun pense ce qu’il veut. Moi, je ne cautionne pas ces activités, je les boycotte.

Dites-moi en commentaire ce que vous en pensez 🙂

4 commentaires

  1. Merci ! Merci ! Pour cet article !

    En tout cas, à défaut de cautionner de même ces jeux débiles, je cautionne à un million et plus de pour cent ton article !

    Je suis entièrement d’accord à tout point de vue avec tout ce que tu évoques dans ton article. Je ne comprends pas non plus cette attirance « ludique » vers la tuerie.

    En ce qui concerne les psychologues qui expliquent par A + B le soi-disant « naturel » chez les enfants d’être attirer par les jeux de guerre, cela me fait bien rigoler. Ces psychologues, dont certains ont des enfants, ne les éduquent pas mieux pour autant. Comme l’on dit, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés. Il en est de même pour eux. Pour en avoir connu, je sais de quoi je parle.

    Ce n’est pas naturel cette attirance. Ce n’est que culturel.

    Hé oui ! Comme tu le dis si bien, et à juste titre, ce sont des jeux de « riches ». Mais au-delà, ces jeux auxquels s’adonnent ces individus prouvent que ces personnes-mêmes n’ont effectivement pas connu la guerre et tous ses méfaits. Je ne pense pas que durant les guerres mondiales les enfants, comme les adultes, d’ailleurs, « s’amusaient » à s’entretuer. Idem aujourd’hui, comme tu le soulignes, dans les pays en guerre. La guerre est loin d’être un « amusement ».

    Bien qu’il soit vrai que parmi les instincts primaires de l’humain, ce côté animal existe, puisque nous sommes par origine des animaux évolués (domaine des « passions » en psychologie, pour résumé brièvement, même si c’est plus complexe), notre évolution intellectuelle doit justement faire la différence.

    Par ailleurs, on tue l’ennui en se tuant, mais paradoxalement on ne parle surtout pas de la mort, c’est tabou. On joue à s’entretuer, mais l’on refuse d’apporter une mort assistée à des gens en souffrance désireux de mettre un terme à leur calvaire. Où est la logique ?

    Enfin, j’ai eu l’occasion de participer une fois dans ma vie à une partie de paintball, hormis des bleus partout et l’impression d’avoir eu un bulldozer qui m’était passé sur le corps, je n’en ai tiré aucun plaisir. Mais les collègues avec lesquels j’avais participé à cette « activité » s’étaient pointés le lendemain au boulot avec fierté en comparant leurs bleus. Youpi ! Je ne pense pas que la femme qui s’est fait battre toute la nuit par son compagnon, conjoint ou autre, arrive comme une fleur le lendemain au boulot en disant : regardez les amis, mon mari m’a fait un super bleu qui ressemble à la tour Eiffel !

    Alors, oui ! Il faut plus que boycotter ces activités qui ont comme unique résultat : l’apprentissage de la violence.

    Aimé par 1 personne

    • Tellement vrai et juste. Merci Christine. cela me rassure beaucoup de ne pas être la seule à penser cela…J’avoue que cela fait bizarre d’imaginer tes collègues comparer leur bleus…Se faire peur, se faire mal et y voir un trophée à la fin. Très intéressantes tes réflexions, comme toujours. Et je partage vraiment ton avis sur les enfants…D’ailleurs, mes 5 neveux et nièces n’ont jamais joué à se tuer, ou pas que je sache. Ils bougent beaucoup dans la nature, font du sport, aiment apprendre plein de chose (et ont très peu d’écran)…a priori ça ne manque pas à leur développement 😀 On va dire qu’il y a donc des ouvertures vers un monde moins violent qui est possible^^ à bientôt !

      Aimé par 1 personne

      • Cela me rassure aussi ! Mon neveu et ma nièce ont exactement la même éducation que les tiens ! Un bel espoir pour l’avenir ! Et bien évidemment que cela ne nuit pas à leur développement. Tout du contraire. Cela favorise leur développement et, ce que je considère, une véritable sociabilité. A bientôt. Bonne soirée ! Bisous 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s